A savoir : un fromage de substitution dans les plats préparés.

Nous savons tous, plus ou moins, que les plats achetés tout prêts,juste à réchauffer, c’est pas l’idéal. Mais c’est pratique, ça dépanne.

Alors, même si l’équilibre alimentaire n’est pas toujours au rendez vous, il est intéressant d’avoir quelques informations pour faire de bons choix. En voilà donc une sur « le fromage analogue »

Ses débuts & un peu de son histoire:

Né dans les années 2000, le fromage analogue a été créé aux Etats-Unis par Gargill.

Avant de rentrer dans les détails, il faut savoir que le fromage analogue appelé « Lygomme TM ACH Optimum » faisait partie des 3 nominés pour les Food Ingredients Excellent Awards 2009.

 

Sa composition :

En fait, il existe deux formules de fromage analogue :

  • Le premier créé en 2007, composé de 15 % de protéines laitières, d’huile de palme et d’exhausteurs de goût.
  • le second, créé en 2009, le fameux « Lygomme TM ACH Optimum » est composé de 3 amidons, de 2 gélifiants et d’arômes… le tout pas trop naturel !

 

Comment et où les trouver ?

Et bien, le seul moyen sera de   lire les étiquettes… régulièrement car les compositions des produits que l’on connait peut changer. Et, à priori, aucun fabriquant ne marque « fromage analogue » ou indications équivalente, dans la composition de ses aliments.

Pour repérer  le fromage analogue, enfin au moins pour le second, on trouvera inscrit :

Pour indiquer la présence  des gélifiants  :

  • galactomannane ou E 410, E412 ou E417
  • carraghénane ou E407

 

Où les trouve-t-on ?

Partout où il y a du fromage. Il a l’apparence de nombreux fromages à pâte dure : gouda, mozzarella …

La commission européenne a autorisé son utilisation.

L’intérêt des fromages analogues :

Le prix bien sûr !

Le fromage analogue « Lygomme TM ACH Optimum » serait 200 fois (oui 200, il n’y a pas de 0 en trop) moins cher que le fromage classique.

L’intérêt diététique :

Selon son fabriquant : il n’y a pas de lactose, pas de graisse saturée.

C’est cependant du « fromage » sans calcium ni protéine.

Voilà  encore une bonne raison de lire les étiquettes de nos produits alimentaires…

 

 

source : e-santé.fr

crédit photo : Certains droits réservés par rdpeyton

 

 

 

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



adn.okoop.fr

4 commentaires par le site

  1. Laeti 16 mars 2012
  2. alexandra 19 mars 2012
  3. Guillaume 19 mars 2012
  4. Jean-Pierre 30 juillet 2013