Assainir l’air: les plantes dépolluantes

plante dépolluante

Certaines plantes permettent de purifier l’air de ses polluants : on les appelle les plantes dépolluantes.

Cela porte le nom de bioépuration ou purification par le vivant. Le principe est simple : la plante absorbe le polluant contenu dans l’air ; elle le transforme et s’en nourrit. Puis, elle rejette de l’oxygène et de la vapeur d’eau débarrassés de ces polluants. On allie donc l’utile à l’agréable en épurant notre air tout en décorant notre intérieur.

Une seule plante ne suffit à dépolluer toute une maison et chaque plante n’absorbe pas tous les polluants. On conseille d’utiliser une plante pour dépolluer 10m².

Quels sont les polluants intérieurs ?

Les principaux polluants présents dans nos maisons sont :

  • Le monoxyde de carbone
  • Le toluène qui est un solvant
  • Les formaldéhydes : contenus notamment dans les rejets des pots d’échappement ou la fumée des cigarettes, mousses d’isolation, colle à moquette, bois encollé,
  • Le xylène : dérivé du benzène,
  • L’ammoniac : engrais, cigarette
  • Le dioxyde d’azote : dégagé par les moteurs  à combustion
  • Le trichloréthylène est un composé d’adhésifs ; il sert de solvant dans les décapants à peinture, les lubrifiants, les peintures, les vernis, les pesticides…
  • Le pentachlorophénol : fongicide utilisé pour le traitement du bois
  • COV toxiques : composés organiques volatils émis par les revêtements et produits d’usage courant (parquets, peintures, aérosols, parfums, gaz de combustion…)

Pour vous aider, voici une liste des principaux polluants contenus dans les objets et produits d’usage courant de nos maisons :

  • Les détergents et solvants contiennent des formaldéhydes, trichloréthylène, xylène
  • Colles et adhésifs : formaldéhydes, toluène, xylène
  • Les cigarettes : formaldéhydes, monoxyde de carbone, ammoniac
  • Meubles : formaldéhydes
  • Moquettes : formaldéhydes
  • Plastiques : benzènes
  • Peintures : formaldéhydes, xylènes
  • Appareil de chauffage à gaz, charbon, bois mal entretenus : monoxyde de carbone
  • Ordinateurs : formaldéhydes, ondes
  • Imprimantes et cartouches d’encre: xylène, formaldéhydes

Nous allons maintenant présenter quelques-unes des plantes que vous pouvez utiliser chez vous pour supprimer tout ou partie de ces polluants néfastes.

Les plantes dépolluantes

Le Spathiphyllum (fleur de lune ou lys de la paix)

Cette plante est utile pour absorber les polluants contenus dans les colles, mastics, peintures et vernis (ammoniac, acétone).

Elle nécessite une lumière moyenne.

Le ficus

Le ficus fait partie des plantes dépolluantes et est efficace sur les formaldéhydes (contenus notamment dans les rejets des pots d’échappement ou la fumée des cigarettes, mousses d’isolation, colle à moquette, bois encollé), xylène (dérivé du benzène), ammoniac (engrais, cigarette).

Il nécessite une lumière indirecte, une température et humidité stables. Il ne supporte pas d’être déplacé et craint un arrosage trop important.

Attention avec cette plante ; elle a une efficacité redoutable (absorbe 90% du formol contenu dans une pièce) mais elle est très allergisante (allergie croisée avec les allergies au latex, figues, kiwis, bananes). Attention donc aux asthmatiques et aux personnes allergiques. Si vous vous mettez à vous gratter, éternuer, tousser, pensez à votre ficus.

Le chrysanthème

Il agit sur le trichloréthylène.

plantes dépolluantes : aloe veraL’aloe vera

Il absorbe 90% du monoxyde de carbone d’une pièce ainsi que les toluènes, benzènes et allergènes (surtout les acariens).

Il régule es ondes électromagnétiques les rendant moins néfastes pour l’homme.

Le philodendron

Il purifie lui aussi l’air du pentachlorophénol et des formaldéhydes.

Il permet également d’humidifier l’air trop sec de nos maisons.

Il nécessite une humidité permanente et l’apport d’engrais.

Le lierre

Il élimine le  benzène, le formaldéhyde, le toluène. Il est particulièrement efficace dans les pièces chargées de plastiques (élimine 90% du benzène présent dans la pièce).

Il nécessite un arrosage régulier et ne doit pas se trouver dans une pièce surchauffée ou près d’un radiateur. Il en existe de nombreuses variétés avec des couleurs et des formes de feuilles différentes. Vous en trouverez donc forcément un qui correspondra avec votre décoration.

La fougère de Boston

Elle lutte contre les formaldéhydes et le xylène.

Elle nécessite peu d’entretien et peu se trouver dans les pièces humides (salle de bain), chambres ou salon. Elle doit recevoir une lumière vive mais indirecte. Il faut bien l’arroser pendant les fortes chaleurs mais laisser sécher la terre en hiver.

L’azalée

Elle purifie l’air de l’ammoniac, du monoxyde de carbone et du xylène.

Elle sera idéale dans la cuisine ou la salle de bain.

Il lui faut un arrosage abondant tout en évitant la stagnation de l’eau dans la coupelle ; une lumière importante mais pas d’exposition directe au soleil. N’hésitez pas à la sortir lorsque la température intérieure est trop élevée (température idéale entre 5 et 18°C).

Le cactus colonnaire ou cactus cierge du Pérou

Placé à côté d’une télévision, d’un ordinateur ou d’un four à micro-ondes, il absorbera les ondes magnétiques.

Il ne nécessite quasiment aucun entretien : un arrosage par mois ! Par contre, il lui faut beaucoup de lumière.

Il trouvera parfaitement sa place dans la cuisine, le bureau ou le salon. Par contre, attention à le placer suffisamment en hauteur pour les jeunes enfants car il possède de nombreuses épines.

La gerbera

Elle absorbe les COV toxiques (les huiles essentielles, les parfums d’ambiance et l’encens), le benzène, le trichloréthylène, le formaldéhyde et le toluène.

Elle nécessite beaucoup de lumière et sa durée de vie est courte. Mais elle possède de jolies fleurs colorées et pourra purifier rapidement l’air.

Le palmier nain

Il permet d’absorber l’ammoniac, le xylène et le formaldéhyde.

Il est donc efficace sur les produits rejetés par les peintures, les vernis à ongles, les produits d’entretien.

Il aime l’humidité et ne nécessite pas beaucoup de luminosité ; il sera donc idéalement placé dans votre salle de bain ou votre cuisine.

dracaena : plantes dépolluantesLe dracaena (dragonnier ou Dracaena marginata)

Il absorbe le trichloréthylène, le xylène, le toluène ainsi que le monoxyde de carbone.

Il ne nécessite ni beaucoup d’eau, ni beaucoup de lumière.

Il sera particulièrement recommandé dans les pièces où l’on fume beaucoup et dans les chambres.

 

Et vous ? Avez-vous des plantes dépolluantes dans votre habitat ?

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …