Bientôt le retour des vêtements en ortie ?

Utilisée depuis longtemps, l’ortie ferait son retour dans le textile.

Elle est déjà répandue en Asie où la ramie (une espèce d’ortie) est largement utilisée.

Mais quels sont les avantages des textiles en ortie ?

Les fibres d’orties sont très longues, fines et très résistantes. Il est pratiquement impossible de les couper à la main comme on le ferait avec un fil à coudre.

L’ortie de Chine ou ortie blanche possède le même éclat et la même brillance que la soie. C’est ce qui lui vaut parfois le nom de soie végétale.

Elle fournit une très bonne isolation thermique car elle emprisonne l’air dans le tissu. Cela est appréciable dans la confection de vêtements.

Sans teinture, elle a une couleur verte appréciée des militaires.


Qu’en est-il de la culture des orties ?

L’ortie est une plante vivace facile à cultiver ; qui ne nécessite ni pesticides ni engrais. Elles résistent très bien à la sécheresse.


Mais alors pourquoi son utilisation ne s’est pas généralisée ?

Les procédés historiques Chinois et Malais d’extraction des fibres sont manuels et donc extrêmement onéreux pour l’industrie européenne.

Les techniques utilisées pour le chanvre et le lin ne sont pas utilisables pour les fibres d’orties qui dégagent une odeur très forte et abiment les fibres.

Un procédé a été découvert, permettant une séparation rapide en soumettant les fibres à l’action de la vapeur ou de l’air chaud, en vase clos.

L’agence de recherche et de développement italienne Grado Zero a mis au point une fibre textile contenant de l’ortie. La marque G Star a commercialisé un jean 90% de coton bio et 10% d’ortie. Pour le moment, les prix de ces vêtements sont très élevés mais cela pourrait changer si leur utilisation se démocratise.

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …