Clin d’oeil : Même les méduses sont contre le nucléaire

méduses amène l'arrêt d'une centrale nucléaire

Deux réacteurs de la centrale écossaise de Torness ont dû être arrêtés le 28 juin, suite à la présence, en grand nombre, de méduses dans les filtres à eau de mer du circuit de refroidissement des réacteurs. Ces filtres permettent d’éviter aux animaux marins de pénétrer dans le circuit de refroidissement.

Une porte parole d’EDF explique que « réduire les flux d’eau de refroidissement à cause de l’infiltration de méduses, d’algues ou d’autres animaux marins fait partie des règles de sécurité de la centrale et n’est pas un phénomène inconnu. »

Elle poursuit en disant que « c’est une action préventive. L’arrêt des systèmes de refroidissement a été fait de manière satisfaisante et les deux réacteurs ont été arrêtés en toute sécurité. A aucun moment il n’y a eu danger pour le public« .

On notera néanmoins que les incidents se succèdent autour des centrales nucléaires dans le monde (Fukushima, risques d’inondation dans une centrale Américaine, incendie à la centrale du Tricastin en France) et que ce type d’énergie n’a jamais été autant contesté.

 

Sources : Environnement News Service

Crédits photo : Certains droits réservés par dags1974

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …