Dans nos cosmétiques : le benzoate de sodium

Parmi les composants des cosmétiques, nous pouvons lire régulièrement « sodium benzoate » ou « benzoate de sodium » .

Qu’est-il intéressant de savoir à propos de ce composant de nos cosmétiques, mais aussi de nos aliments ?

 

L’appellation :

En cosmétique :

On le trouve donc régulièrement inscrit sous le nom de benzoate de sodium.

Son INCI :

Son INCI, c’est-à-dire sa  nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques, est Benzoate sodium.

Dans l’alimentation :

On le trouve sous l’appellation Sobenate ou encore E211 dans la classification des additifs alimentaires

 

On le trouve aussi sous le nom : benzoate of soda, benzoic acid ou sodium salt

 

Origine-Chimie :

Le benzoate de sodium est issu de l’acide benzoïque.

L’acide benzoïque est présent dans certains fruits, lors de la fermentation du lait. Mais il peut aussi être produit industriellement.

Isolé, il se présente sous forme solide, en poudre ou granulés, blanc et inodore.

 

Utilisations :

La benzoate de sodium est utilisé dans les cosmétiques, dans l’alimentation mais aussi dans l’industrie pharmaceutique.

Dans les cosmétiques :

Il est autorisé dans les produits certifiés par le label BDIH.

Dans l’alimentation :

Il est utilisé comme conservateur. Il empêche les levures, les bactéries… de se développer.

Il est suspecté d’agir en augmentant l’hyperactivité des enfants. Aux États-Unis, sa concentration dans les aliments est réglementée.

 

Fabrication maison du benzoate de sodium :

Mélangez et dissolvez bien 32.7g de soude dans 60g d’eau.

Versez l’ensemble sur 100g d’acide benzoïque (se trouve en pharmacie) et faites chauffer l’ensemble au bain-marie pour finaliser la réaction.

(source : Blog Tout naturellement. ) .

On pourra s’en servir, par exemple, pour éviter la fermentation de boisson.

Son taux ne doit pas dépasser 0.5% sous peine d’être irritant.

Nous vous livrons cette « recette », cependant, toute « expérience » chimique » et toute utilisation des produits obtenus doivent être faites très très prudemment.

 

Précautions :

Difficile de trouver des études, déjà un peu anciennes sur le benzoate de sodium.

On trouve, par çi par là :

Voilà donc un élément (utilisé en cosmétique « bio ») qui engendre des désaccords… embêtant, quand on pense qu’il est dans de nombreux produits de consommation alimentaire, pharmaceutique et cosmétique.

Il semblerait prudent d’éviter de cumuler les produits et aliments qui en contiennent, afin de limiter la quantité que nous consommons par les différentes voies d’ingestion (digestive, peau pour les cosmétiques) .

On peut espérer que des études fiables soient menées pour élucider toutes ces questions.

 

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



adn.okoop.fr

1 commentaire par le site

  1. BAUDOUIN pierrette 8 avril 2015