Dans nos cosmétiques : le butyrospermum parkii

Dans notre exploration des composants de nos cosmétiques, en voici un avec un nom bien compliqué : butyrospermum parkii

L’appellation

Le  butyrospermum parkii  est la INCI du beurre de Karité.

Dans la composition, on peut le trouver aussi sous le nom de shea butter, de  butyrospermum parkii butter….

 

L’origine- La chimie

Le beurre de karité est toujours d’origine végétale. Il est extrait des fruits de l’arbre appelé karité.

Cet arbre pousse à l’état sauvage et ne nécessite pas de traitement.

Il n’existe pas de synthèse chimique de butyrospermum parkii .

Cependant, le beurre de karité pourra être extrait soit de manière manuelle, soit de manière industrielle, à l’aide de solvants.

Généralement d’origine d’Afrique de l’Ouest, on ne connait pas toujours les conditions de travail des employées, généralement des femmes, qui cueillent les fruits et en extraient le beurre, ni leur réel bénéfice financier.

On pourra, autant que possible, privilégier les produits contenant du beurre de karité issus du commerce équitable.

 

Les utilisations

Dans les cosmétiques

Le  butyrospermum parkii jour un rôle d’émollient, pour adoucir et assouplir la peau et d’agent hydratant.

Il aurait des actions cicatrisantes, sur les vergetures, par exemple.

Le  butyrospermum parkii ou beurre de karité est utilisé dans de nombreux cosmétiques :

  • shampoing,
  • crème,
  • savon,

Il peut se trouver vendu tel quel.

Il entre dans la composition de cosmétiques faits-maison.

 

Dans l’alimentation

Le beurre de karité peut aussi se manger.

Il joue, entre autre, le rôle de substitut au beurre de cacao dans la fabrication du chocolat.

 

Voilà un nouveau nom effrayant, qui cache un produit aux belles vertus,  que nous avons un peu abordé.

 

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …