Dans nos cosmétiques : l’acide lactique (lactic acid)

L’acide lactique est un acide présent dans le corps et dans la nature.

Comme son nom l’indique, on le trouve dans le lait, mais aussi dans le vin et certains végétaux.

 

L’appellation

L’acide lactique est l’appellation française  de ce produit.

Son INCI est lactic acid.

Dans l’agroalimentaire, on le trouve sous l’appellation E270.

 

L’origine – La chimie

Dans le corps humain, l’acide lactique est produit au niveau des muscles lors de l’effort musculaire.

Dans le lait, le vin et les légumes (comme le chou), l’acide lactique est un produit de fermentation. Ce sont des bactéries, les lactobacilles qui en sont à l’origine.

Dans les cosmétiques, généralement, l’acide lactique utilisé est d’origine végétale. Il provient de la fermentation de sucre.

Mais il peut aussi être d’origine animale ou synthétique.

 

Les utilisations

Dans les cosmétiques

Dans les cosmétiques, l’acide lactique permet d’ajuster le pH et de maintenir la teneur en eau du produit de soin.

Il aide aussi à donner de la brillance aux cheveux en resserrant leurs écailles.

Il est hydratant et aide à exfolier la peau mais aussi le cuir chevelu, ce qui élimine les pellicules.

Il sera quasi-indispensable dans les cosmétiques faits maison mais du fait de son pH bas (acide), il faudra l’utiliser avec précautions.

Dans les produits commercialisés, on le retrouve dans :

  • shampoing,
  • gommage
  • gel douche,
  • sérum,
  • bain moussant

Dans l’alimentation

Dans l’alimentation, l’acide lactique est souvent présenté sous l’appellation E270.

Il est utilisé comme anti-oxydant, acidifiant ou exhausteur de goût.

 

L’acide lactique est un acide présent dans de nombreux cadres de la Vie.

Généralement d’origine végétale, il est indispensable à beaucoup de produits.

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …