Dans nos cosmétiques : le(s) tocophérol(s)

Sur les étiquettes de nos cosmétiques, on trouve parfois l’inscription « tocophérol ».

L’appellation

Le tocophérol, en fait les tocophérols, car il en existe 4,  font partie des vitamines E.

C’est la INCI utilisée lorsqu’un des composants du produit contient de la vitamine E.

Par exemple, une huile végétale naturellement riche en vitamine E verra la nom de l’huile écrite dans la composition classique du produit et le mot « tocophérol » dans la composition INCI.

On le trouvera sous différentes orthographes : Tocopherol, Tocophérol, Tocopherols, Vitamine E.

L’origine – La chimie

On les trouve naturellement dans les huiles végétales :

  • huile de germe de blé,
  • huile de palme,
  • huile de tournesol
mais aussi dans d’autres aliments :
  • amandes,
  • poissons gras
  • beurre…
La vitamine E ou tocophérol peut aussi être d’origine synthétique.

L’utilisation

Les tocophérols ont des vertus anti-oxydantes.

Dans l’alimentation

On les retrouve sous l’appellation E306, E307, E 308 et E309 et ils sont utilisés pour lutter comme conservateur.

Dans les cosmétiques

En plus de l’action anti-oxydante, les tocophérols sont indirectement liés aux vertus hydratantes puisqu’ils proviennent de corps gras contenus dans le cosmétique.

Ils sont aussi utilisés comme agents masquants, c’est-à-dire pour couvrir l’odeur d’autres composants du cosmétique. Ils peuvent aussi servir dans l’élaboration du parfum du cosmétique.

On le trouve ainsi dans les savons, crèmes hydratantes, baume, démaquillant, soins divers pour les cheveux…

 

Voilà un mystère de nos étiquettes de plus élucidé ou tout du moins un peu éclaircit

 

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …