Votre magazine d'écologie pratique au quotidien​

Des brumisateurs moins polluants ?

Des brumisateurs moins polluants ?

Dans cet article

Les brumisateurs utilisent, pour la plupart, des gaz comme propulseurs, (dioxyde de carbone, protoxyde d’azote, diméthyl éther), qui sont inflammables  et le 134, (Tétrafluoro éthane) qui n’a pas d’effet sur la couche d’ozone mais qui augmente l’effet de serre.

De plus, une fois vides, les contenants, ne sont pas réutilisables, et pas toujours recyclables. Les résidus de gaz peuvent être dangereux car ils risquent d’exploser devant une source de chaleur.

Alors, pourquoi ne pas utiliser des vaporisateurs ou brumisateurs qui n’utilisent pas de gaz et qui sont rechargeables ? Il existe des brumisateurs qu’on peut re-remplir, et qui sont aussi efficace que les jetables !

Pratique et économique pour cet été, ces écoaérosols sont efficaces pour hydrater et rafraichir toute la famille, sans les risques d’explosion liés à un oubli, dans la voiture en plein soleil.

[youtube url= »http://www.dailymotion.com/video/xj1glm_utiliser-un-brumisateur-rechargeable_lifestyle » width= »560″ height= »315″]

 

Il est à noter, cependant,  que la plupart des vaporisateurs rechargeables sont en matières synthétiques, comme l’acrylique. On les préfèrerait, pour notre santé et pour l’environnement, en verre, bien que plus lourds, mais il en existe peu.

Malgré tout, le fait de ne pas utiliser de gaz comme propulseur et de ne pas jeter régulièrement des emballages sera un pas en avant pour limiter la pollution et les dépenses.

Partager cet article

A propos de l'auteur

A lire aussi

Recevez nos infos et bons plans !

Le mail reste le moyten le plus efficace de vous faire parvenir les infos à ne pas rater ! Recevez nos bons plans, nos infos exclusives et des actualités ! Nous détestons le sPAM autant que vous donc nous ne saurons faire preuve de modération et vous pourrez vous désabonner en 1 clic !