Des huiles alimentaires bénéfiques pour notre santé

Les huiles alimentaires, en première pression à froid, sont des éléments nécessaires au bon fonctionnement de nos cellules.

Comme ingrédient culinaire, elles sont une source, entre autres, de vitamines et d’oméga 3 ou/et 6.

Elles ont toutes au moins une caractéristique intéressante. Il est donc judicieux de les varier et ainsi de les utiliser les unes après les autres, ou en fonction des besoins liés à une saison ou un état de santé.

Les huiles alimentaires pour la santé

L’huile de noyau d’abricot

Elle est riche en vitamine A et E et sels minéraux.

L’amygdaline, ou vitamine B17, contenue dans cette huile (ainsi que dans d’autres aliments) a un effet destructeur sur les cellules cancéreuses.

Elle peut être utilisée crue ou avec une cuisson légère.

Extraite de l’amande présente au sein des abricots, son prix est lié à la délicatesse de son extraction.

huiles alimentairesL’huile de pépins de raisin

C’est une huile fluide et inodore.

Riche en tanins (4 à 6% et variant selon le cépage), elle offre une protection cardio-vasculaire semblable au verre de vin rouge préconisé dans cette intention.

Elle est également riche en vitamine E (0.32%).

Sa qualité lui permet d’être chauffée, même pour les fritures.

L’huile de germe de blé

C’est une huile épaisse et parfumée.

Elle est riche en vitamine A, B, C, K  et en béta-carotène.

C’est l’huile la plus riche en vitamine E. L’association de ces composants en fait une alliée anti-vieillissement  et ses vertus hydratantes sont utiles a fortiori par usage interne, par une consommation quotidienne.

Son utilisation est particulièrement recommandée chez les femmes enceintes, allaitante, chez les personnes anémiées.

Cette huile ne supporte pas la cuisson.

L’huile de Cameline

C’est avec l’huile de lin et de pourpier, une des huiles alimentaires les plus riches en Oméga (33 à 40 % d’acide alpha-linoléique ALA), elle est très utile au bon fonctionnement cardio-vasculaire.

Elle contient de la vitamine E, possédant un rôle anti-oxydant.

Appréciée pour l’assaisonnement, elle est très fortement déconseillée en cuisson.

L’huile d’olive

C’est une huile peu acide et la base du régime méditerranéen.

Elle est source de vitamine K (rôle dans la coagulation et la formation des os), de vitamine E (antioxydante), de vitamine A et D.

On lui prête volontiers des vertus sur le système cardiovasculaire, sur la baisse du taux de cholestérol et la protection contre les cancers du sein et de la prostate.

Elle peut être utilisée  crue, en cuisson et même en friture, mais pour ne pas risques de perdre certaines de ses qualités nutritionnelles, elle ne doit pas dépasser 180°C (c’est à dire qu’elle ne doit pas faire de fumée).

L’huile d’argan

Elle est issue de la noix contenue dans le fruit de l’arganier, poussant au Maroc, et est riche en vitamine E.

Elle a plusieurs rôles : anti oxydant, anti vieillissement, protection cardio-vasculaire.

Ce rôle convient lors de son application externe ou lors de sa consommation comme huile alimentaire.

En cuisine, cette huile perd ses vertus lors de la cuisson.

L’huile d’amande douce

Elle est issue de l’amande de l’amandier, et par le risque allergique connu des fruits à coque, son utilisation ne doit être envisagée qu’après un test.

D’une couleur quasi incolore à l’odeur et onctueuse, c’est une huile à l’arôme délicat.

Elle est riche en vitamine A, B, D et E. Son utilisation permet de faciliter le transit et de faciliter la digestion.

Très utilisée en cuisine, c’est une huile qui ne supporte pas la cuisson et qui rancit vite.

 

Vous pouvez acheter vos huiles alimentaires sur Greenweez, boutique de produits bio et écologiques.

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …