Disparition des abeilles

Mais où sont donc passées ces abeilles que nous voyions partout étant enfants ?

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais on en voit de moins en moins. Je me rappelle étant enfant, au printemps, quand les beaux jours arrivaient, on ne pouvait pas tourner la tête sans voir une abeille butiner de jolies fleurs. Aujourd’hui il faut bien les chercher!

Et pire encore, au début de l’été je fus surpris de trouver une abeille par terre tournant en rond, perdue, déboussolée! Je la pose sur la table! Je la retrouve le lendemain au même endroit morte! Phénomène isolé ? J’en ai vu plusieurs comme celle là au cours de l’été …

Disparition des abeilles, un constat général

Je ne suis pas le seul malheureusement à faire ce constat! Il a été fait par de nombreux chercheurs. Depuis 2007 les Etats-Unis tirent la sonnette d’alarme et notent une disparition massive et soudaine des abeilles. Ces dernières années ce phénomène a traversé l’Atlantique. Selon www.science.gouv.fr :

Partout dans le monde, le taux de mortalité apicole atteint des records, de la fin de l’année 2006 à la fin de l’hiver 2007 : perte de 60 % des colonies aux USA et jusqu’à 90 % dans certains États de l’Est et du Sud ; 40 % des ruches se sont vidées au Québec, 25 % des colonies sont décimées en Allemagne, idem à Taiwan, en Suisse, au Portugal, en Grèce et dans de nombreux autres pays d’Europe.

C’est une véritable catastrophe naturelle. On note des disparitions par milliards. Les chercheurs expliquent que les colonies sont victimes d’un syndrome d’effondrement.

Ce syndrome d’effondrement des colonies, appelé en anglais Colony Collapse Disorder (CCD) est décrit depuis les années 1970. Il est caractérisé par une absence d’ouvrières Il ne reste que la reine qui continue de pondre, et quelques jeunes abeilles. Les rares adultes encore présents sont infestés par différents virus pathogènes et des champignons. (Source www.science.gouv.fr)

Causes possibles de cette disparition

Dans les hypothèses de ces disparitions, on retrouve les produits phytosanitaires agricoles et cultures OGM, des parasites, des champignons, d’autres insectes prédateurs, des changements climatiques et environnementaux et aussi l’utilisation massive des téléphones portables !

Produits phyto-sanitaires agricoles

Les apiculteurs ont pointé du doigt deux produits insecticides  utilisés par les agriculteurs lors des semences pour éloigner les prédateurs: le Gaucho et le Régent. Ces produits ont été interdits en France.

Ces facteurs suscitent néanmoins la controverse. En effet l’Afssa (Agence française de sécurité sanitaire alimentaire) rend un avis favorable sur certains produits phytosanitaires dénoncés par les apiculteurs tandis que certains chercheurs mettent en évidence l’intoxication des abeilles …

Les parasites

Elles sont aussi victimes de parasites appartenant à la famille des acariens. Les apiculteurs traitent les ruches contre ce parasite mais il semblerait que depuis quelques années, le parasite devienne résistant aux traitements. Ces parasites sont vecteurs de virus pathogènes.

Les champignons

Des champignons, notamment le Nosema cerenae, ont été retrouvé en quantité importante dans le corps d’abeilles mortes. Elles subissent la propagation de ces champignons. En 2008, une étude espagnole a démontré la responsabilité de ce champignon dans l’effondrement de colonies.

Autres insectes prédateurs

Des insectes qui viennent d’Afrique ou d’Asie comme des frelons ou certains coléoptères sont une menace directe pour les abeilles européennes et sont suivis de près par les chercheurs.

Les changements environnementaux et climatiques

abeilles

L’homme, en modifiant le paysage (suppression des haies, bosquets et talus) et en  pratiquant la monoculture, a considérablement réduit la biodiversité florale.

Cela aboutit à une raréfaction des ressources alimentaires en réduisant les variétés de pollinisateurs; ce qui entraine une raréfaction des plantes.

De plus, les changements climatiques de ces dernières années avec des étés secs et des hivers doux amènent les abeilles à sortir de plus en plus tôt des ruches alors que les ressources en pollen ne sont pas suffisantes. Cela aurait pour conséquence de les affaiblir.

La pollution électromagnétique

L’utilisation massive des téléphones portables entraine une pollution par les ondes. Selon des chercheurs allemands de Landau University, les abeilles seraient affectées par la saturation des ondes, ce qui les désorienterait au point de ne plus retrouver leur ruche.

Risques pour l’humanité

Albert Einstein aurait dit :

Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre!

La disparition de nos amies les abeilles n’est pas à prendre à la légère. C’est tout un écosystème qui se retrouverait cassé par cette disparition ! Par la pollinisation, elles sont essentielles pour la reproduction de nombreuses espèces végétales.

La disparition des abeilles entrainerait la disparition d’espèces végétales et animales; peut-être même de l’Homme !

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



1 commentaire par le site

  1. BAHLOUL Ghislaine 5 avril 2011