En 2015, je serai un touriste responsable !

Après avoir changé vos pratiques au quotidien, en cette fin d’année 2014 c’est décidé,  vous et votre famille pensez à revoir vos vacances à l’aune de la durabilité.

 

Eh oui ! Le tourisme durable n’est pas juste un gros mot, non, non. Concept dans l’air du temps, mais encore un peu fumeux, le tourisme durable cache de nombreuses pratiques. Petit exposé léger et conseils pratiques pour 2015 proposés par via-sapiens.com, le site dédié « aux tourismes responsables ».

 

Ecotourisme 

Voici certainement le grand gagnant du tourisme nouvelle génération : l’écotourisme, que l’on vous sert à toutes les sauces.

L’écotourisme consiste à découvrir des espaces naturels, mais également à en rencontrer ses habitants. Il ne s’agit donc pas uniquement de « consommer du territoire », mais aussi de le comprendre et d’apprendre à le préserver.

Un séjour écotouristique c’est donc choisir des prestations participant au maintien d’une économie juste et solidaire, à la préservation d’un territoire et des hommes qui y vivent.

Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour faire de l’écotourisme. En France, les Parcs naturels régionaux et les Parcs Nationaux sont les principaux espaces dédiés à l’écotourisme. Vous pourrez y découvrir  des hébergements respectueux de l’environnement, des activités douces de loisir et de découverte, et des producteurs et artisans locaux.

Les prestataires engagés arborent fièrement le logo Marque Accueil du Parc et CETD. Vous pourrez aussi profiter d’un hébergement labélisé Gîte Panda ou Hôtel au Naturel.

Si toutefois sortir des frontières de notre beau pays vous titille, faites appel aux agences de voyages associatives membres du réseau Voyageurs et voyagistes Eco-responsables !

PNR camargue - Copie

Tourisme équitable et solidaire

L’autre grand gagnant du tourisme durable et sans aucun doute le tourisme équitable et solidaire.

L’Association pour un Tourisme Equitable et Solidaire (ATES), principal représentant de ce tourisme, regroupe des agences de voyages associatives qui mettent en place des séjours dont les modalités de déroulement et les programmes sont co-construits avec l’ensemble des partenaires, afin de répondre aux attentes des « clientèles du Nord », tout en respectant les « populations du Sud ».

De plus, un pourcentage du prix des séjours (hors frais d’avion) est reversé à un projet de développement local porté par une organisation locale (association ou ONG) partenaire de l’agence.

Si le tourisme équitable et solidaire concerne les modalités de mise en place et de vente d’un séjour, il est également directement lié à nos comportements d’achat. Ainsi, comme pour  l’écotourisme, il s’agit encore une fois d’envisager vos vacances sous un versant durable.

Pour cela, pourquoi ne pas réserver votre chambre d’hôtel ou votre gîte en direct, auprès du prestataire, sans passer pour cela par booking.com, et consort, qui se graisse la patte au passage, et nous font miroiter de supposés rabais ?

Agritourisme

Vous voyez un peu le concept : agri, pour agriculture et tourisme pour…

L’agritourisme c’est simple, ce sont les vacances à la ferme (je vois votre œil briller) et l’achat en local : marchés paysans, point de vente à la ferme, boucheries-charcuteries et boulangeries artisanales du village pour découvrir les spécialités du coin et participer à l’économie locale.

Les agriculteurs façonnent les paysages de nos campagnes et de nos montagnes (agropastoralisme), en lien direct avec la terre, vous apprendrez beaucoup de leur expérience.

Pour reconnaître les accueils à la ferme, un label incontournable : Accueil Paysan.

 

Ce réseau international, né en à la fin des années 80 en Isère (38), rassemble des exploitants agricoles, en France et dans 25 pays à travers le monde, pratiquant une agriculture paysanne de qualité en polyculture, respectant les hommes et l’environnement.

ACCUEIL_PAYSAN

Cyclotourisme

Un vent de liberté souffle depuis quelques temps sur la France : le cyclotourisme, ou tourisme à vélo, trouve au fil des ans de plus en plus d’aficionados.

En plus de vous galber le mollet, raffermir vos fessiers et vous redonner du souffle, le vélo vous procura un réel plaisir. Et pas besoin d’être Eddy Merckx pour cela !

Pour une journée, ou tout un séjour, la pratique du vélo est facilitée par l’existence de nombreux sites web :

 

Quoiqu’il en soit et quel que soit le circuit que vous choisirez, vous reconnaîtrez les prestataires touristiques accueillants les cyclotouristes grâce au logo Accueil Vélo.

 

livre1

Tourisme participatif

C’est la version 2.0 du tourisme.

Après avoir été mouton à partir des années 50, avec l’essor du tourisme de masse, jusqu’à son avènement dans les années 90, nous avons commencé à être des touristes responsables dans les années 2000, avec la montée du développement durable.

Aujourd’hui, et depuis quelques années, le collaboratif à fait son entrée sur le grand échiquier de l’économie mondialisée.

Le tourisme, (9% de l’économie mondiale) devient participatif et en cela échappe à l’économie traditionnelle : wwoofing, tourisme d’hospitalité avec le mouvement Greeters, écovolontariat … vous avez le choix.

Le but étant de permettre aux accueillis et aux accueillants d’être au centre des échanges, afin de réinventer le tourisme et la solidarité.

 

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur via-sapiens.com : vous y retrouverez les définitions de tous les tourismes responsables, le guide labels et bien sûr une offre large d’hébergements écolabélisés et de prestations douces de loisirs à réserver directement auprès des  prestataires !

Bonnes vacances à tous !

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …