Etiquetez vos produits maison et soyez conscients de leurs dangers

Faire ses produits maison, c’est économique, écologique, … enfin ça a tout de bien !

Mais attention, des produits fait-maison ne sont pas pour autant inoffensifs puisque actifs et efficaces !

Que ce soit des produits d’entretien, de beauté, ou tout autre produit, il est important d’étiqueter ses produits fait maison.

Nous allons vous expliquer pourquoi vous devez étiqueter vos produits maison, ce que vous devez mettre sur ces étiquettes et que faire en cas de problèmes.

 

Pourquoi étiqueter ses produits maison

Quel que soit l’usage auquel vous destinez vos produits (beauté, entretien, jardinage, …) vous devez y apposer une étiquette.

La première raison, et la plus importante, est que des enfants, des animaux, d’autres personnes peuvent être amenés à être en contact avec ces produits.

Ces personnes peuvent mal utiliser le produits et les enfants et animaux peuvent jouer avec. Dans tous les cas il y a des risques :

  • de projection dans les yeux,
  • d’ingestion,
  • de contact avec la peau,
  • … .

Dans ces cas là il faut pouvoir réagir très rapidement ! Et pour savoir quoi faire, il faut savoir ce que contenait le produit. Dans l’urgence vous risquez de ne pas vous souvenir de tous les ingrédients et de passer à coté d’un ingrédient important.

Il est donc INDISPENSABLE d’étiqueter vos produits maison pour vous protéger et protéger vos proches.

 

La seconde raison est beaucoup plus pratique. Cela vous permettra d’avoir votre recette sous la main quand vous refabriquerez votre produit.

 

Comment étiqueter vos produits maison

La première solution, la plus simple consiste à utiliser des papiers brouillons que vous recyclerez en étiquette. Collez les ensuite sur le flacon ou accrochez-les avec une ficelle, du raffia, …

Vous pouvez aussi acheter des lots d’étiquettes sur lesquelles vous pourrez directement imprimer vos informations. Ces étiquettes auront l’avantage d’être bien lisibles.

Vous pouvez aussi écrire directement sur le flacon, mais il y a un risque de voir disparaitre progressivement les informations.

 

Pensez à protéger vos étiquettes avec un film adhésif transparent ou tout autre solution imperméabilisant l’étiquette.

 

Que devez vous écrire ?

Alors il faut savoir qu’il existe des mentions obligatoires. Voici une liste des éléments qui doivent normalement figurer sur vos étiquette.

La composition du produit. La première des choses à écrire est la liste complète des ingrédients qui composent votre produit.

Faites apparaitre la date. Vous devez faire apparaitre la date à laquelle vous avez fabriqué votre produit.

Les interdictions. Vous devez dire si ces produits on des interdictions comme « ne pas utiliser sur de l’inox ».

Les mélanges à ne pas faire. Vous devez indiquer les mélanges interdits car certains produits sont incompatibles.

La mention « Tenir hors de portée des enfants ». Vous le savez mais c’est obligatoire. Rappelez-vous que vous risquez de ne pas être le seul à utiliser ces produits.

Les premiers soins. Vous devez écrire les premiers soins à réaliser en cas de problème avec votre produit. Vous pouvez ajouter le numéro du centre antipoison.

Les risques. Indiquez si le produit est irritant (cas des cristaux de soude) , inflammable (cas du percarbonate de soude), …

 

Les premiers soins

Afin de vous aider, voici une liste des soins à pratiquer pour quelques produits utilisés couramment dans les produits d’entretien maison.

En cas de projection dans les yeux d’un des produits suivants :

  • Savon,
  • Savon noir,
  • décoction de noix de lavage,
  • bicarbonate de soude,
  • percarbonate de soude,
  • acide citrique,
  • blanc de Meudon.

Rincez abondamment à l’eau claire sans frotter. En cas de problème appelez les urgences ou votre médecin.

 

En cas de réaction cutanée, allergie à l’un des produits suivant :

  • Cristaux de soude,
  • Percarbonate de soude.

Rincez la zone à l’eau, si possible de l’eau vinaigrée. Ensuite lavez au savon.

 

En cas d’ingestion d’un des produits suivants :

  • savon,
  • savon noir,
  • décoction de noix de lavage,
  • autres savons,
  • shampoings.

Ne pas boire afin d’éviter de faire mousser. Ne pas vomir. Ne pas donner du lait. Le principal risque est que le produit passe dans les poumons et cause une détresse respiratoire. Appelez les urgences ou votre médecin.

 

En cas d’ingestion d’un des produits suivants :

  • cristaux de soude,
  • percarbonate de soude,
  • acide citrique (si grosse quantité).

Ne pas boire. Rester à jeun. Ne pas vomir. Ne pas donner du lait. Appelez les urgences ou votre médecin.

 

En cas de projection d’huiles essentielles dans les yeux :

Il faut diluer avec une huile végétale, quelle qu’elle soit (huile d’olive, huile de tournesol, huile d’amande douce, …).

Les huiles essentielles qui sont les plus dangereuses sont celles à cétones, aldéhydes ou à phénols (eucalyptus, sariette, sauge, girofle, canelle, menthe poivrée, thym, …)

Si vous avez des brûlures ou simplement un doute, appelez les urgences ou votre médecin.

 

Les centres anti-poison

Centres anti-poison en France

Centres anti-poison en Belgique

Centres anti-poison Suisse

Centres anti-poison Canada

 

Pour d’autres pays nous vous suggérons de regarder dans google en tapant « centre anti poison » suivi de votre ville ou votre pays.

Si vous ne trouvez pas de numéro appelez les urgences ou votre médecin.

 

 

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …