Isolant écologique : zoom sur le liège

Isolant naturel par excellence, le liège est très apprécié pour sa grande performance thermique, acoustique et phonique. Il présente une conductivité thermique intéressante, soit un lambda d’environ 0,036. En panneaux ou en vrac, le liège est facile à poser et convient à toutes les parois.

Le liège, un isolant écologique polyvalent

Issu du chêne-liège, un arbre de la méditerranée, le liège est fabriqué à partir de l’écorce de celui-ci uniquement.

Tout comme les autres isolants écologiques d’origine animale ou végétale, ce type de matériau présente un faible impact environnemental et un excellent écobilan. Renouvelable et recyclable, le liège résiste parfaitement aux intempéries, au feu, aux insectes, aux rongeurs et au temps.

Sa densité – environ 110 ou 120 kg/m3 – offre un isolant écologique à la fois thermique, acoustique et phonique. Il convient entre autres à toutes les techniques d’isolation comme l’isolation des murs, des combles, des planchers et des sols.

Le liège : un isolant thermique efficace                    

La performance thermique d’un isolant est mesurée à partir de plusieurs critères, mais la conductivité thermique exprimée en lambda constitue un point de départ. Celle-ci représente la capacité d’un isolant à transmettre de la chaleur dans la pièce où il est posé.

Le liège étant considéré comme un isolant thermique performant et efficace.

La conductivité thermique standard de ce matériau est estimée entre 0,036 et 0,040 W/mK selon son mode de fabrication et ses composants. Plus cette valeur se rapproche de 1, moins l’isolant est performant et perd donc toute son utilité.

Comment bien poser le liège ?

La pose du liège est facile : panneaux, en vrac, rouleau, liège expansé pur ou bande résiliente.

Pour la pose d’un liège mural par exemple, il convient à priori de préparer correctement le support, autrement dit les murs, pour que l’isolant puisse y adhérer parfaitement.

Avant la pose, les dalles de liège doivent être entreposées dans la pièce de destination au moins 48 heures avant afin qu’elles s’acclimatent à la température intérieure.

Afin de garantir la qualité des travaux, il est toujours conseillé de faire appel à des professionnels.

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …