Autour Du Naturel

Ecologie pratique, autonomie et vie plus saine

5/5
jardinage avec la lune

Dans cet article

Jardiner avec la lune est une pratique courante parmi les agriculteurs et les jardiniers amateurs, bien qu’elle ne soit pas scientifiquement prouvée. Les calendriers lunaires, largement disponibles en magasins et sur Internet, offrent des directives précises pour guider les jardiniers dans leurs activités de culture et d’entretien. Dans cet article, nous explorerons les principes de base du jardinage avec la lune et les éléments célestes à prendre en compte pour optimiser cette pratique.

Les principes fondamentaux du jardinage avec la lune

La relation entre la lune et les plantes est une notion centrale dans le jardinage avec la lune. Bien que cette relation ne soit pas scientifiquement prouvée, de nombreux jardiniers croient en l’influence de la lune sur les plantes en raison de la similitude avec les marées océaniques, qui sont influencées par la gravité lunaire.

Les plantes sont composées principalement d’eau, et la croyance est que les différentes phases lunaires peuvent affecter le flux et le reflux de la sève dans les plantes, ainsi que leur croissance et leur développement. Les jardiniers utilisent cette supposée influence pour planifier leurs activités de jardinage, en suivant les cycles de la lune pour obtenir de meilleurs résultats dans leurs cultures.

Les différentes phases lunaires jouent un rôle clé dans le jardinage avec la lune. Voici un aperçu des phases lunaires et de leur impact supposé sur les plantes :

Nouvelle lune :

La nouvelle lune marque le début d’un nouveau cycle lunaire. C’est le moment où la lune est complètement obscure et n’est pas visible depuis la Terre. Certains jardiniers estiment que cette phase est propice à la préparation du sol et à la plantation de nouvelles graines. C’est le moment idéal pour préparer votre jardin, en travaillant le sol, en ajoutant du compost et en planifiant les cultures à venir.

Premier quartier de lune :

Le premier quartier de lune survient environ une semaine après la nouvelle lune. À ce stade, la moitié de la surface visible de la lune est éclairée. Certains jardiniers considèrent cette phase comme favorable à la croissance des parties aériennes des plantes, telles que les feuilles et les tiges. C’est le moment idéal pour semer, planter des légumes à feuilles ou à tiges, et favoriser la croissance végétative des plantes.

Pleine lune :

La pleine lune se produit environ deux semaines après la nouvelle lune. À ce stade, la lune est complètement éclairée et visible dans le ciel nocturne. Certains jardiniers pensent que cette phase est propice à la floraison, à la pollinisation et à la formation de fruits. C’est donc le moment idéal pour récolter des fruits, des fleurs et des légumes. Certains recommandent également de prendre des mesures préventives contre les parasites et les maladies à ce stade.

Dernier quartier de lune :

Le dernier quartier de lune survient environ trois semaines après la nouvelle lune. À ce stade, la moitié de la surface visible de la lune est à nouveau éclairée. Certains jardiniers estiment que cette phase est propice à la plantation de légumes racines et au travail du sol pour préparer le jardin en vue de la prochaine nouvelle lune. C’est également une bonne période pour tailler les plantes et effectuer des travaux d’entretien.

les différentes phase de la lune pour jardiner

Il est important de noter que les principes du jardinage avec la lune sont basés sur des croyances et des traditions ancestrales, et qu’ils ne reposent pas sur des preuves scientifiques solides. Les résultats peuvent varier d’un jardin à l’autre, en fonction de facteurs tels que le climat, le type de sol, les conditions locales, les variétés de plantes et les pratiques de jardinage individuelles.

Malgré le manque de preuves scientifiques, de nombreux jardiniers pratiquent le jardinage avec la lune et affirment observer des résultats positifs. Ils estiment que cette approche respecte les cycles naturels et favorise une meilleure harmonie avec la nature.

Il convient également de souligner que jardiner avec la lune ne doit pas être considéré comme une méthode exclusive, mais plutôt comme une approche complémentaire à d’autres techniques de culture. Il peut être intéressant d’expérimenter et de combiner différentes approches pour trouver ce qui fonctionne le mieux dans votre propre jardin.

Le jardinage avec la lune repose sur la croyance en l’influence de la lune sur les plantes. Les différentes phases lunaires sont considérées comme ayant un impact sur la croissance et le développement des plantes. Bien que cela ne soit pas scientifiquement prouvé, de nombreux jardiniers trouvent des bénéfices à suivre les cycles lunaires dans leurs activités de jardinage. N’hésitez pas à expérimenter et à ajuster ces principes en fonction de vos propres observations et de votre expérience personnelle.

Les éléments clés pris en compte dans les calendriers lunaires pour jardiner avec la lune

Les phases de la lune

Les calendriers de jardinage en fonction de la lune prennent en compte les différentes phases lunaires, telles que la nouvelle lune, la pleine lune, le premier quartier ou le dernier quartier. Chaque phase offre des indications sur les actions appropriées à effectuer dans le jardin.

La croissance de la lune

La croissance de la lune est également prise en compte, distinguant la phase croissante (de la nouvelle lune à la pleine lune) de la phase décroissante (de la pleine lune à la nouvelle lune suivante). La période de lune croissante est propice aux soins et aux traitements des plantes, tandis que la période de lune décroissante est idéale pour le travail du sol et la taille des arbres et arbustes.

La hauteur de la lune par rapport à l’horizon

La hauteur de la lune par rapport à l’horizon est un autre facteur pris en compte. Une lune ascendante, qui monte dans l’horizon d’un jour à l’autre pendant environ 13 jours, est associée à la montée de la sève dans les parties supérieures des plantes. Selon la saison, c’est le moment idéal pour les semis, la cueillette des fruits et des fleurs. En revanche, une lune descendante, qui descend dans l’horizon d’un jour à l’autre pendant environ 13 jours, correspond à la sève qui retourne dans les racines. C’est le moment privilégié pour les plantations de légumes racines ou leur récolte.

Les moments de vacances du jardinier

Les nœuds lunaires, qui se produisent environ deux jours par mois, correspondent à un alignement de la lune avec la terre et le soleil. Pendant ces périodes, il est recommandé de ne pas travailler au jardin, notamment lorsque la lune est au périgée (plus proche de la terre) ou à l’apogée (plus éloignée de la terre).

Les autres éléments célestes pris en compte

Le soleil joue également un rôle important pour jardiner avec la lune. Lors des nœuds lunaires, qui correspondent à l’alignement terre-lune-soleil, il est conseillé de suspendre tout travail au jardin pendant 5 à 12 heures avant et après cet événement.

Les constellations du zodiaque sont également prises en compte lors de l’établissement des calendriers lunaires. En fonction du cycle de la lune, elle passe devant différentes constellations, ce qui influence les activités recommandées. Les jours associés aux constellations du Lion, du Bélier et du Sagittaire, en lien avec l’élément « feu », sont propices aux travaux liés aux arbres fruitiers, aux petits fruits et aux tomates. Les jours liés aux constellations du Verseau, des Gémeaux et de la Balance, en lien avec l’élément « air », sont idéaux pour s’occuper des légumes fleurs et des plantes à fleurs. Les constellations du Scorpion, des Poissons et du Cancer, associées à l’élément « eau », influent sur les tiges et les racines, ce qui en fait le bon moment pour tailler, couper et tondre les plantes à feuillage, les arbustes sans fleurs, les herbes aromatiques et les salades. Enfin, les constellations de la Vierge, du Capricorne et du Taureau, liées à l’élément « terre », sont propices aux plantes et légumes à racines et à bulbes, comme les carottes, les pommes de terre et les radis.

jardiner avec la lune

Mise en pratique du jardinage avec la lune

Suivre tous les aspects du jardinage avec la lune peut sembler complexe, mais il est essentiel de noter que la flexibilité et l’expérimentation sont également des éléments importants dans cette pratique. Voici quelques conseils pour mettre en pratique le jardinage avec la lune :

Utilisez un calendrier lunaire :

Commencez par vous procurer un calendrier lunaire fiable, disponible dans les magasins spécialisés en jardinage ou en ligne. Ce calendrier vous indiquera les différentes phases de la lune, la croissance de la lune, la hauteur de la lune par rapport à l’horizon et les constellations du zodiaque.

Pour jardiner avec la lune, observez et notez les résultats :

Gardez un journal de jardinage pour enregistrer les activités que vous réalisez en fonction des phases de la lune et des constellations du zodiaque. Notez les résultats obtenus, les observations sur la croissance des plantes, la qualité des récoltes, etc. Cela vous aidera à évaluer l’efficacité du jardinage avec la lune dans votre propre jardin.

Priorisez les phases de la lune :

Concentrez-vous d’abord sur les phases de la lune, en particulier si elle est ascendante ou descendante, ainsi que si elle est croissante ou décroissante. Pendant la période de lune croissante, privilégiez les soins, les traitements et les activités de fertilisation des plantes. Pendant la période de lune décroissante, concentrez-vous sur le travail du sol, la taille des arbres et arbustes, ainsi que la récolte des plantes racines.

Intégrez les constellations du zodiaque :

Après avoir pris en compte les phases de la lune, vous pouvez progressivement commencer à observer les constellations du zodiaque. Identifiez les jours associés aux constellations du Lion, du Bélier et du Sagittaire (jours fruits), du Verseau, des Gémeaux et de la Balance (jours fleurs), du Scorpion, des Poissons et du Cancer (jours feuilles), ainsi que de la Vierge, du Capricorne et du Taureau (jours racines). Planifiez vos activités de culture en fonction de ces jours, en accordant une attention particulière aux types de plantes recommandés pour chaque constellation.

Expérimentez et adaptez :

Chaque jardin est unique, et il est important de se rappeler que le jardinage avec la lune peut varier en fonction de nombreux facteurs tels que le climat, la région et les spécificités de vos cultures. N’hésitez pas à expérimenter et à ajuster les pratiques en fonction de vos propres observations et de vos besoins spécifiques.

Jardiner avec la lune est une pratique qui peut être bénéfique pour de nombreux jardiniers.

 

Le jardinage avec la lune est une pratique largement répandue, bien qu’elle ne soit pas scientifiquement prouvée. En suivant les principes de base tels que les phases de la lune, la croissance de la lune, la hauteur de la lune par rapport à l’horizon, les moments de vacances du jardinier et les autres éléments célestes tels que le soleil et les constellations du zodiaque, les jardiniers espèrent obtenir des résultats améliorés dans leurs cultures. Il est essentiel d’expérimenter et de trouver un équilibre adapté à chaque jardin individuel. Alors, n’hésitez pas à essayer le jardinage avec la lune et à observer les effets sur vos propres plantations.

Partager cet article

A proposde l'auteur

A lire aussi