Le bisphénol A

Le bisphénol A (BPA) est utilisé principalement pour fabriquer du plastique polycarbonate (ex : bouteille d’eau) et de résines époxydes (ex : membrane recouvrant l’intérieur des boîtes de conserve).


A sa création,  il devait être utilisé comme œstrogène de synthèse à des fins médicamenteuses.

Actuellement, il est soupçonné d’être un perturbateur endocrinien, même si aucune étude au niveau humain ne l’a encore établi clairement.

Par précaution, une loi a été voté afin d’interdire la présence de Bisphénol A  dans les biberons en mars 2010  (http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion2390.asp)



Cependant, si nous voulons protéger nos enfants et notre humanité de cette possible menace, il faut éliminer de notre quotidien le bisphénol A.

En effet, par « endocrinien », il faut entendre « hormonal », c’est-à-dire une perturbation, entre autres,  au niveau :

  • des hormones sexuelles tant chez les hommes que chez les femmes, avec des risques d’altération de la fertilité, de fausses couches, de cancer du sein, de la prostate,
  • de la thyroïde,
  • du pancréas : risque de diabète, d’obésité …
  • du fœtus et de l’enfant allaité qui, par le passage dans le sang et dans le lait, subira aussi les conséquences du BPA, en ayant moins de capacité à se défendre qu’un adulte.



Pour reconnaître les produits contenant du BPA, il suffit de chercher le logo de recyclage et de regarder le chiffre qui l’accompagne : si vous y voyez un PC (polycarbonate), un 3 (PVC)

ou un 7 (autres): cet article est à éviter.


Le BPA est libéré par une forte chaleur : évitez donc de mettre vos bouteilles, plats, conserves … au lave-vaisselle, au micro-onde ou de mettre des aliments chauds dedans (attention à la vaisselle ou au robot ménager  pour la nourriture, au mixer qui broie des fruits et légumes encore chauds…)


Attention aussi à vos boîtes de conserve (surtout si elles contiennent des aliments acides comme la tomate ou gras comme l’huile), saladiers en plastique, cuillères en composant synthétique, pourtant pratiques pour ne pas rayer les poêles, bouilloire, mixer, vaisselle en plastique …d’autant plus que ces objets ont été (boîte de conserve) ou seront chauffés (micro-onde, couvert…)


Et si on veut pousser les précautions plus loin, après le bisphénol A, que va-t-on trouver de toxique dans tous ces produits issus de la pétrochimie ? Alors pourquoi ne pas abandonner progressivement tous ces objets polluants, pour se tourner vers des matériaux au moins aussi résistants, pas plus onéreux, souvent plus recyclables ou compostables comme l’inox, le verre et le bois.


A lire : http://www.arte.tv/fr/Males-en-peril/2286622.html

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



adn.okoop.fr

1 commentaire par le site

  1. Pascaline Moret 4 janvier 2013