Ecologie pratique au quotidien

Le souci

Le souci

Dans cet article

Description

Généralités

Le souci se trouve aussi sous le nom « fleur de tous les mois » ou sous son nom latin Calendula officinalis. Il est originaire d’Europe.

Il appartient à la famille des Asteracées

Le souci est une plante annuelle, à feuillage caduque, très florifère et  très facile à cultiver.

La fleur du souci se ferme la nuit et s’ouvre avec le soleil.

Taille

Le souci peut faire jusqu’à 60-70 centimètres de haut.

Couleur

Les feuilles de soucis sont vertes, « poilues  »

feuille de souci

Les fleurs sont jaunes-oranges.

Floraison

Le souci fleurit du printemps aux gelées.

Utilisation

Au delà de l’aspect esthétique, le souci permet d’éloigner les pucerons et certains insectes.

Ils peuvent être utilisés en rocaille, en massif, bordure, pot, jardinière…

Les fleurs sont comestibles et pourront être utilisées de nombreuses manières.

Reproduction et semis

Les soucis se plantent en semis.

graines de soucis

Les semis seront fait directement en pleine terre, vers les mois d’avril/mai et septembre.

Une fois les semis montés, éclaircissez-les afin d’espacer les pieds d’au moins 20 centimètres.

Le souci se re-sèmera tout seul, les graines supportant bien le froid et le gel.

Environnement

Type de terre

Le souci aime les terres humides, mais sans stagnation d’eau. Il se contentera d’une terre ordinaire mais appréciera un apport de terreau.

Exposition

Les soucis aimeront une exposition plein soleil mais sans chaleur écrasante : une exposition mi-ombre sera préférable dans les régions les plus chaudes.

Entretien

Les soucis doivent être espacés d’environ 20-30 centimètres.

Arrosage

Le souci aime l’eau, mais sans être dans une terre détrempée.

Quelques prédateurs

  • L’oïdium, en cas de trop fortes chaleurs. Voir nos astuces pour lutter contre l’oïdium

Astuces

  • Le souci a la réputation d’éloigner les insectes agressant les plantes du potager, les pucerons : semez-en donc au lieu opportun.
  • Les pétales (les ligules florales) sont comestibles frais ou en les  faisant sécher après les avoir cueillis. Ils coloreront les salades … Ils pourront aussi être un colorant alimentaire naturel (on dit que le souci est une plante tinctoriale)pour le sirop, riz, beurre …)
  • Les jeunes fleurs de souci pourront aussi se consommer en confiture, teinture mère.
  • Enlever les fleurs fanées favorisera la survenue de nouvelles fleurs.
  • Le souci a de nombreuses vertus (anti-inflammatoire, anti-oxydante, anti-spasmodique, anti-virale…), grâce à ses composants : flavonoïdes, caroténoïdes, esters …  C’est pourquoi on le retrouve sous différentes formes : teintures-mères, huile essentielle, infusion..

 

 

Crédit photo :

Certains droits réservés par JR Guillaumin

 

Le souci Le souci

Le souci

Guillaume RUAS

Je m'appelle Guillaume, 4 fois papa et depuis la naissance de mes enfants j'ai entamé un virage dans ma vie. Mon objectif : retrouver un mode de vie plus sobre, plus sain, joyeux et tendre vers l'autonomie. Avec ma femme, Laurence, nous avons changé beaucoup de choses dans nos vies et partageons toutes les alternatives que nous expérimentons sur ce site. Par ailleurs, j'accompagne les entreprises et entrepreneurs indépendant dans leur communication en ligne en amenant conscience et sobriété dans ce domaine également..

Partager ...

Laurence & Guillaume

Ecolos convaincus, il y a quelques années nous avons changé notre vie afin de la mettre en adéquation avec nos valeurs. Nous avons créé Autour du Naturel pour partager nos expériences et découvertes. En savoir plus

Le souci

Vous aimerez aussi ...

Le souci

Articles populaires