Le sureau: un délice en cuisine

En plus de ses vertus pour la santé et ses propriétés pour le jardin sous forme de purin de sureau, le sureau est intéressant pour son aspect gustatif.

Attention, il s’agit bien ici de cuisiner le sureau noir, et non d’autres variétés de sureau potentiellement toxiques.

Voilà dans cet article, quelques déclinaisons du sureau en cuisine.

 

Beignets de fleur de sureau :

Utilisez les fleurs de sureau avec votre pâte à beignet habituelle , faites frire et dégustez !

Par exemple, les ingrédients de votre pâte à beignets peuvent être :

  • 125 g de farine
  • 1 œuf
  • 1 verre de lait (peut être remplacée par de l’eau ou de l’eau gazeuse pour plus de légèreté)
  • 1 cuillère à soupe d’huile

 

Le vinaigre de sureau :

Remplir un bocal hermétique :

  • Fleurs de sureau noir, non fanées, sans les tasser, et en enlevant les tiges rigides.
  • Du vinaigre de vin.

Laisser macérer le tout au soleil durant deux semaines.

Puis filtrer la solution et la conserver en bouteille dans une cave, à l’abri de la lumière.

Ce vinaigre sera parfait pour assaisonner les salades estivales.

 

La confiture de baies de sureau :

Faites macérer:

  • 800g de baies de sureau noir lavées et broyées ( et si possible égrainées) avec
  • 600g de sucre
  • et un jus de citron pendant 10-12 heures.
  • On peut également y ajouter une pomme râpée pour son apport en pectine, qui est gélifiante.

Mettre le mélange à feu vif jusqu’à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter encore quelques 45 minutes en écumant régulièrement.

La confiture peut être mangée telle quelle ou stérilisée et conservée longtemps.

 

Le sirop de fleur de sureau

Faire macérer pendant 2-3 jours, dans un récipient hermétique, en mélangeant 2 fois par jour,  un mélange fait de

  • 8-10 fleurs de sureau noir,
  • 1 litre d’eau,
  • 1 kg de sucre
  • 1 jus de citron ou 20g d’acide citrique
  • éventuellement, un filet de vinaigre blanc

A la fin de ce temps de macération, faites bouillir le mélange obtenu pendant une dizaine de minutes, et le laissez refroidir. Puis filtrez-le et portez ce filtrat à ébullition avant de mettre en bouteille.

 

Et pour les vertus gustatives, le  sureau peut être consommé en tisane ou en décoction.

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …