Les bienfaits des huiles alimentaires

Il existe de nombreuses huiles végétales alimentaires et nous sommes parfois un peu perdus face à ce choix.

Chaque huile a des caractéristiques bénéfiques pour notre santé. Elles sont riches en vitamines, oméga 3 et 6 nécessaires pour une santé renforcée. Il faut les choisir 1ère pression à froid pour plus de qualité.

De plus, lorsque l’on choisit une huile, il faut penser à son utilisation: toutes les huiles ne sont pas utilisables en cuisson. Certaines deviennent même nocives pour la santé passée une certaine température.
Par ailleurs, si une huile se met à  fumer, c’est qu’elle a atteint son point de fumage; c’est à dire que la température qu’elle supporte a été dépassée et elle devrait être jetée.

L’huile d’olive

emile-noel-huile-d-olive-vierge-extra-fruitee-bio-1l-150x150C’est une des meilleures huiles pour la cuisson. Elle peut être utilisée jusqu’à 180°C.

L’huile d’olive contient beaucoup d’acides gras mono-insaturés. Elle apporte aussi des vitamine A, D, E (antioxydant), K (coagulation,ossification).

Elle aurait, grâce à ces propriétés, des effets bénéfiques sur le cholestérol, le système cardiovasculaire, les cancers du sein et de la prostate.

Elle est aussi bonne crue dans les salades, que chaude.

L’huile de noyau d’abricot

Son point de fumage n’en fait pas une huile de choix pour la cuisson.

Par contre, elle contient de la vitamine B17 qui a un effet de destruction des cellules cancéreuses. Elle contient également des vitamines A et E ainsi que des sels minéraux.

L’huile de noyau d’abricots est tirée de l’amande contenue dans le noyau des abricots. La méthode d’extraction demande de la précision, ce qui en fait une huile assez chère.

L’huile de tournesol

Pour pouvoir l’utiliser en cuisson, il faut qu’elle ait une forte teneur en acide oléique. Si elle est choisie pour de la friture, il faut la changer régulièrement, ne pas la réutiliser trop longtemps.

L’huile de tournesol a un petit goût de noisette.

Elle est riche en vitamine E(antioxydant). Elle permettrait de lutter contre le cholestérol mais aussi de réguler le système hormonal et d’agir contre la stérilité!
Les Amérindiens qui ont cultivés les tournesols en premier en connaissaient les bienfaits.

L’huile d’arachide

Son point de fumage élevé (230°C) lui permet d’être utilisée en cuisson: à la poêle, friture… Elle est très utilisée dans la cuisine asiatique, notamment, dans la cuisson au wok.

L’huile d’arachide est riche en acides gras monoinsaturés et polyinsaturés et pauvre en oméga 3.

Son plus gros désavantage se situe du côté des allergies. En effet, il y a de nombreuses personnes allergiques à l’arachide.

L’huile d’argan

De plus en plus réputée en cosmétique, elle est aussi très bonne en cuisine. Elle ne peut pas être utilisée en cuisson.

L’huile d’argan est extraite du fruit de l’arganier. Elle est très riche en vitamine E (antioxydant).

Elle a un effet protecteur contre le vieillissement et vis à vis du système cardio-vasculaire.

L’huile de pépins de raisin

L’huile de pépins de raisins est riche en tanin et vitamine E. Elle a donc les mêms bénéfices que le vin mais sans les méfaits de l’alcool. Elle offre une protection cardio-vasculaire à notre organisme.

Elle peut être utilisée en cuisson mais ne doit pas être réutilisée trop  longtemps. Ce n’est pas la plus avantageuse pour la cuisson, contrairement à certains préjugés.

emile-noel-huile-germe-de-ble-25cl-150x150L’huile de germes de blé

Elle contient des vitamines A, B, C, E, K  et des béta-carotènes.

L’huile de germe de blé a une action hydratante et antivieillissement.

L’huile de cameline

Pour ceux qui ne la connaissent pas, la cameline est une herbacée appelée aussi « lin bâtard » ou « sésame d’Allemagne ».

L’huile de cameline est très riche en oméga 3; ce qui en fait une très bonne aide du système cardiovasculaire.

Par ailleurs, la vitamine E qu’elle contient lui confère également des actions antioxydantes.

Très bonne crue, elle est inutilisable pour la cuisson.

L’huile d’amande douce

L’huile d’amande douce est riche en vitamines A, B, D, E.

Elle améliore la digestion et facilite le transit.

Elle ne peut pas être utilisée en cuisson.

De plus, elle doit être utilisée avec précaution puisque l’amande est un fruit à coque à l’origine de nombreuses allergies.

emile-noel-huile-de-colza-bio-1l-150x150L’huile de colza

L’huile de colza est très riche en oméga 3.

Cela lui donne un pouvoir bénéfique sur les infarctus du myocarde et les accidents cardiaques.

La possibilité de l’utiliser en cuisson est controversée. Il faut se laisser guider par les consignes notifiées sur la bouteille.

L’huile de noix

L’huile de noix est hypocholestérolémiante, elle améliore le transit. Associée à l’huile d’amande douce, elle permettrait de dissoudre les calculs rénaux et de lutter contre le ténia.

Elle est riche en acides gras insaturés; elle n’est donc pas conseillée pour la cuisson.

 

Les huiles alimentaires ont chacune des vertus différentes. Pour profiter au mieux de leurs bienfaits et éviter leurs inconvénients, il est intéressant de les utiliser à tour de rôle.

Il faut faire attention à utiliser des huiles de qualité alimentaire car certaines sont déclinées en version cosmétique et alimentaire (plus contrôlées et plus pures).

Avant d’utiliser une huile pour la cuisson, veillez à ce qu’elle puisse avoir cette utilisation. Sans cela, l’huile sera dénaturée, elle perdra ses bienfaits et deviendra parfois même dangereuse!

 

[marchands type= »boutiques-alimentation »][/marchands]

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



adn.okoop.fr