Macérat, décoction, infusion : Quelle différence ?

Lorsqu’on a des plantes et fleurs, fraiches ou séchées, il faut les travailler avant de pouvoir les utiliser. Que ce soit pour de la cosmétique ou de la phytothérapie, il va falloir extraire des plantes, les composants utiles.

Il existe différentes manières d’extraire les composants et chaque méthode ne donne pas toujours la même composition.

Ces méthodes sont :

  • la macération,
  • la décoction,
  • l’infusion.

 

L’infusion

L’infusion s’applique surtout sur les plantes ou fleurs fragiles, qui ne supporteraient pas une montée en température trop importante (plus de 90°).

En pratique, on verse sur les fleurs, feuilles ou autres parties de la plante une eau frémissante (90/95°) et on laisse infuser durant 10 à 15 minutes selon la plante.

On filtre ensuite le mélange.

Les composants de la plantes auront été extraits.

 

La décoction

Pour faire une décoction on place les plantes dans une casserole remplie d’eau et on porte le mélange à ébullition. On garde ce mélange à ébullition durant deux à quinze minutes (parfois plus selon la plante).

On laisse tiédir le mélange, puis on le filtre avant utilisation.

On utilise plus généralement cette méthode pour les graines, racines et écorces.

 

La macération

Lorsqu’on travaille avec des plantes fragiles, l’infusion ou la décoction peuvent détruire les composés actifs du végétal à cause de la température élevée.

C’est là que la macération devient intéressante.

Le procédé de macération permet d’extraire les composants liposolubles de la plante.

Concrètement, on place le végétal (fleur, fruit, poudre, …) dans un récipient rempli d’eau (macérât aqueux), d’huile (macérât huileux), de glycérine (macérât glycériné, ou d’alcool (macération alcoolique).

Le récipient doit être fermé et conservé ainsi plusieurs semaines (4 à 6 semaines), le temps que la plante macère. Il faut tourner le récipient régulièrement.

 

Il est donc facile d’utiliser les composés actifs des plantes que vous aurez ramassées ou achetées. Pour les dosage et l’utilisation, vous pouvez demander conseil à votre pharmacien, phytothérapeute, médecin ou herboriste.

 

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …