Pourquoi le véganisme ?

pourquoi le véganisme

Le véganisme se fonde sur la protection de la vie animale. Un végan refuse toute forme d’exploitation animale, de l’alimentation aux activités de la vie quotidienne.

Quels sont les raisons de ce mode vie, qui est adopté par de plus en plus de gens ?

Je suis végan depuis 2015, et je suis très satisfait de mon choix, pour l’environnement comme pour ma propre personne.

Je détaille dans cet article les raisons du véganisme.

1 – Protéger l’environnement

La production de produits animaux, tout particulièrement de viande rouge, n’est pas appropriée à l’écosystème. Car elle utilise beaucoup de ressources naturelles. Et celles-ci s’épuisent de manière inquiétante.

L’eau est très concernée car le bétail puise de manière considérable dans les ressources. La production d’un kilogramme de bœuf nécessite près de 15 000 litres d’eau, alors que les fruits et légumes n’en nécessitent que moins de 1 000. La différence entre les produits animaux et végétaux est très importante, d’où l’importance de se tourner vers une alimentation végétalienne pour économiser de l’eau. Le soja (qui regroupent des produits comme le tofu) en nécessite environ 2000.

Beaucoup d’espaces naturels sont aussi menacés, à commencer par les forêts. Pour produire plus de viande, l’industrie agroalimentaire se tourne vers des espaces naturels pour implanter de nouvelles cultures et ainsi aménager de nouveaux espaces appropriés à la production de viande. La conséquence est la déforestation, qui s’étend à l’échelle mondiale, et non plus seulement à la forêt de l’Amazonie.

Enfin, la qualité de l’air s’est dégradée. Et la production de viande a son rôle a joué.
L’industrie de la viande est l’une des principales raisons du changement climatique et des émissions de gaz à effet de serre.
La production de viande émet beaucoup plus de CO2 que la production de produits végétaux, comme la production de légumineuses. 27 kilos de CO2 sont générés pour chaque kilo de bœuf, pour seulement 0.9 kilo pour un kilo de lentilles.

Selon une étude Oxford de 2016, l’adoption d’une alimentation végétalienne à l’échelle mondiale permettrait de diminuer les émissions liées à la production alimentaire de près de 75%.

2 – Protéger les animaux

Devenir végan signifie venir en aide aux principaux acteurs de l’industrie agroalimentaire : les animaux.

Les conditions de vie dans lesquelles ils vivent sont difficiles. Et tuer des animaux pour nourrir les êtres humains est devenu banal. Mais nous ne devons pas oublier que les animaux sont des êtres vivants, qui ressentent des émotions, et surtout ressentent de la douleur. Ainsi, lorsqu’ils sont regroupés dans des abattoirs sans lumière du jour ou qu’ils sont transportés durant plusieurs jours sans manger ou boire, ils souffrent terriblement !

Et les animaux exploités par la production agroalimentaire sont nombreux, des porcs aux vaches en passant par les poules et les abeilles.
Et devenir végan ne signifie pas seulement manger des produits végétaux. Cela signifie aussi porter des vêtements ne contenant aucune matière animale, ou encore ne pas aller dans des lieux ou les animaux ne se trouvent pas dans leur environnement naturel, comme le zoo, l’aquarium ou le cirque. C’est une manière de dire non à l’exploitation animale, afin que chaque animal puisse retrouver son environnement.

3 – Les bienfaits nutritionnels

Bien sûr, les premières motivations du véganisme concernant la vie animale et l’écosystème.

Mais il est indispensable de mentionner que l’alimentation végétalienne possède un grand nombre de bienfaits sur notre santé. De manière générale, tous les nutriments et minéraux que possèdent une alimentation « classique » se trouvent dans l’alimentation végane. La seule vitamine qui se trouve dans les produits animaux et non végétaux est la vitamine B12. Pour éviter une carence en vitamine B12, il est conseillé de consommer des produits enrichis en B12 et des compléments alimentaires.

En outre, les minéraux comme le calcium végétal ou les protéines végétales sont très riches et se trouvent dans beaucoup de végétaux. Et beaucoup de sportifs sont végans, dont certains grands bodybuilders. L’alimentation végane ne rime pas avec carences, bien au contraire !

Pour connaître les meilleures sources de protéines végétales : http://mercivegan.fr/proteines-vegetales

En plus de tous les bienfaits que possèdent les végétaux, en arrêtant les produits animaux, vous limiterez les graisses saturées contenues dans la viande et les produits laitiers, ainsi que le mercure contenu dans le poisson qui est une grande cause de contamination au mercure.

Votre organisme vous remerciera !

En conclusion, devenir végan signifie respecter son environnement ainsi que la vie sur terre. En outre, c’est une manière d’écouter son organisme et faire beaucoup de bien notre santé.

Quentin de www.mercivegan.fr

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …