Reconnaître les labels bios et leur implication

Qu’on s’intéresse beaucoup ou peu aux produits bio, il est difficile de s’y retrouver dans tous ces logos français, européens, étrangers.

Chacun a son cahier des charges à respecter. En voici les grandes lignes :


Ecolabel européen

Les produits doivent contenir au moins 95 % de composants transformés d’origine biologique.

0.9% de composants OGM sont tolérés.

L’ « Eurofeuille », est le logo du  nouveau label européen.

Au moins 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique (hors eau et sel),

La part restante n’étant pas disponible en bio est expressément autorisée.

Pas de test sur les animaux.

AB – Ecolabel Français – label de base au niveau alimentaire

S’est aligné sur le label bio européen depuis janvier 2009 : il est moins strict que le label AB initial

NF environnement et l’écolabel européen sont efficaces pour choisir et identifier des produits plus respectueux de l’environnement.

Ils garantissent tous les deux la qualité d’usage d’un produit et ses impacts moindres sur l’environnement pendant la durée de vie du produit.

BDIH – Label allemand de base pour les cosmétiques. Les ingrédients sont d’origine naturelle, pas obligatoirement bio.

Ils doivent tous appartenir à une liste définie par le cahier des charges.

Pas de test sur les animaux.

C’est le label officiel du ministère allemand de l’agriculture pour tous les produits issus de l’agriculture biologique et ayant été élaborés en respectant la dignité des animaux.

Il garantit l’absence des produits/traitements suivants : engrais minéraux, traitements ionisants ou radioactifs, antibiotiques et hormones de croissance.

Le produit certifié ECOCERT est issu de l’agriculture biologique totalement, c’est à dire totalement dénué de produits chimiques et d’organismes génétiquement modifiés (OGM).


En France, ce produit doit contenir au moins 95% d’ingrédients issus d’un mode de production biologique mettant en œuvre des pratiques respectueuses des équilibres naturels de l’environnement et du bien-être animal.


Cosmebio :

Les produits sont prioritairement issus de l’Agriculture biologiques.

Au minimum 95 % des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle.

Au maximum 5% d’ingrédients de synthèse.

Pas d’OGM.

Pas de test sur les animaux.

Emballages et suremballages biodégradables ou recyclables.


LABEL VERT BIO :
– Ingrédients issus de l’agriculture biologique : Minimum 10% du total des ingrédients.
– Ingrédients issus de l’agriculture biologique : Minimum 95% des ingrédients certifiables.

LABEL BLEU ECO :
– Ingrédients issus de l’agriculture biologique : Minimum 5% du total des ingrédients.
– Ingrédients issus de l’agriculture biologique : Minimum 50% des ingrédients certifiables.

Label Bio Equitable

Créé en 2002, ce label défend à la fois, comme son nom l’indique, l’agriculture biologique (par la conformité à au moins l’un des règlements de l’agriculture biologique international)  et le commerce équitable. Il est certifié par Ecocert et ne concerne que les produits alimentaires.

Label Bio Cohérence

Il s’agit de produits avec 0% d’OGM et l’alimentation bio à 100% des animaux.

Il n’autorise pas la mixité des fermes, c’est-à-dire qui ne peuvent accueillir des productions bio et non bio

(plus strict que le label AB ou européen)

Label Nature & Progrès
Cet organisme de certification est restrictif et compte environ 300 produits.

Utilisation de matières végétales certifiées Natures & Progrés (plus strict qu’Ecocert)

O% de produits de synthèse.

100 % des produits végétaux et animaux sont bio.

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



adn.okoop.fr

1 commentaire par le site

  1. cerise 2 avril 2011