Ecologie pratique au quotidien

Sa contraception au naturel

Sa contraception au naturel

Dans cet article

Les moyens et connaissances d’aujourd’hui nous permettent de favoriser la venue de bébé (Voir notre article Quelques astuces naturelles pour favoriser la venue d’un bébé ) mais également de choisir quand ce n’est pas le bon moment.

Au delà de toutes les discussions actuelles autour de la pilule contraceptive, certains couples, certains hommes et certaines femmes choisissent un moyen de contraception qui ne bloque aucun mécanisme dans le fonctionnement du corps humain. Ils choisissent une voie plus naturelle pour éviter une grossesse et donc, moins nocive pour leur corps.

Pour qu’il y ait grossesse, il faut la rencontre d’un ovule (plus précisément d’un ovocyte) et d’un spermatozoïde. La contraception naturelle dont on va parler ici, ou l’aide à la contraception aura pour but d’empêcher ou de limiter les risques de rencontre.

Cet article a un but informatif, il ne remplace par une consultation médicale (voire gynécologique) pour faire le point sur vos besoins.

 

Les barrières mécaniques

Le préservatif masculin

C’est un des moyens de contraception le plus connus.

Il est peu coûteux (dès 20 centimes d’euros pièce), se trouve dans de nombreux endroits et ne nécessite pas d’ordonnance.

Ils peuvent être avec ou sans latex, de composition naturelle ou pas.

Vous pouvez aussi trouver des préservatifs écolo : en latex naturel équitable.

Son taux d’échec est de 3%.

Le préservatif féminin

C’est un moyen de contraception peu connu, mais qui présente de réels avantages :

  • sans latex, 
  • la femme n’est pas « dépendante » de son compagnon pour se protéger,
  • il peut être mis en place plusieurs heures avant les rapports,
  • comme le préservatif masculin, il protège de certaines maladies, en plus du risque de grossesse.

Son inconvénient principal est celui lié à son coût : autour de 8-9 euros la boîte de 3, sans ordonnance.

Le taux de d’échec est de 5%.

 

La contraception en fonction du cycle féminin :

En fonction du moment du cycle, les hormones font varier certains paramètres : c’est à l’aide de ces derniers que l’on essaie de définir la période « à risque » de grossesse pour éviter les rapports à ce moment donné. Ces méthodes peuvent limiter ou empêcher la venue d’une grossesse. A contrario, leur observation peut aider à trouver la période la plus favorable à une conception.

La glaire de Bellings

Au cours du cycle, les sécrétions qui sont au niveau du col de l’utérus (glaires cervicales), se modifient.

Par exemple, autour de l’ovulation, elles deviennent plus fluides pour favoriser la progression des spermatozoïdes vers l’ovule.

La méthode de Bellings consiste à apprendre à observer cette glaire pour définir les périodes à risque de grossesse.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter, par exemple : www.woomb.org 

 

La courbe de température

Comme la glaire cervicale, la température varie au cours du cycle.

En prenant sa température, tous les jours à la même heure, sans avoir bouger de son lit, on peut arriver à définir le moment de l’ovulation. Cependant, cette détermination se fera à posteriori. Il faudra une grande régularité dans les cycles pour pouvoir l’utiliser.

 contraception par la courbe de température

Dans ces cas d’observations du cycle féminin, des sites proposent des courbes à faire, comme Maman&co, mais qui sont plutôt accès vers la grossesse.

 

D’autres aides

Le retrait

Cette méthode consiste à ce que l’homme se retire avant éjaculation. Le manque de fiabilité de cette méthode vient du fait que des spermatozoïdes peuvent pénétrer dans les voies féminines même sans éjaculation.

Le taux d’échec est de 4 à 20%.

 

La méthode MAMA

C’est la Méthode de l’Allaitement Maternel et de Aménorrhées.

Elle peut être appliquée chez les femmes allaitantes exclusivement et à la demande (sans aucun biberon) dans les 6 mois qui suivent l’accouchement et n’ayant pas encore eu leur retour de couche.

Les chiffres sont difficiles à évaluer, mais cette méthode, si elle est bien appliquée,  serait efficace à près de 98%.

 

Et vous, quel est votre choix ?

 

 

Quelques sources :
Choisir sa contraception
La Leache league 

 

Crédits photos :
Certains droits réservés par Andres Rueda

Sa contraception au naturel Sa contraception au naturel

Sa contraception au naturel

Guillaume RUAS

Je m'appelle Guillaume, 4 fois papa et depuis la naissance de mes enfants j'ai entamé un virage dans ma vie. Mon objectif : retrouver un mode de vie plus sobre, plus sain, joyeux et tendre vers l'autonomie. Avec ma femme, Laurence, nous avons changé beaucoup de choses dans nos vies et partageons toutes les alternatives que nous expérimentons sur ce site. Par ailleurs, j'accompagne les entreprises et entrepreneurs indépendant dans leur communication en ligne en amenant conscience et sobriété dans ce domaine également..

Partager ...

Laurence & Guillaume

Ecolos convaincus, il y a quelques années nous avons changé notre vie afin de la mettre en adéquation avec nos valeurs. Nous avons créé Autour du Naturel pour partager nos expériences et découvertes. En savoir plus

Sa contraception au naturel

Vous aimerez aussi ...

Sa contraception au naturel

Articles populaires