Bignone

Description

Généralités

La bignone ou campsis radicans est aussi connue sous le nom de trompette de Jéricho.

La bignone est originaire d’Amérique du Nord, de Chine et du Japon.

Elle appartient à la famille des bignoniacées.

Le feuillage de la bignone est caduc.

C’est une plante assez rustique qui supporte bien la sécheresse.

Taille

La bignone peut atteindre 9 à 10 mètres. Elle grandit d’environ 1 mètre par an.

En février, taillez vos bignones : au-dessus du troisième ou quatrième bourgeon et supprimez les branches sèches et celles qui se croisent. N’hésitez pas à faire une taille un peu sévère.

Couleur

Les feuilles de la bignone sont vertes.

Ses fleurs sont rouge, orange ou bicolore.

Floraison

La bignone fleurit de juillet à septembre. La floraison peut être peu abondante pendant les 3 premières années.

Les fleurs sont en forme de trompettes, de 8 à 10cm, rassemblées en bouquets.

P1160099-600x450

Utilisation

Suivant la forme que vous lui donnerez, la bignone pourra couvrir un mur, une pergola, une clôture, couvrir le sol ou avoir une forme d’arbuste.

P1140406-e1342436487911-768x1024

Reproduction et multiplication

La multiplication de la bignone se fait par bouturage ou marcottage.

 

Environnement

Type de terre

La terre de la bignone devra être bien drainée et neutre, mais elle supportera des sols un peu calcaires.

Le sol devra être frais, et permettant le développement des racines.

La bignone ne devra pas rester plus de 3-4 ans dans la même terre  afin de pouvoir s’épanouir complètement.

Exposition

La bignone appréciera une exposition ensoleillée, ouest ou plein sud de préférence, à l’abri des courants d’air et des vents froids. Elle pourra ainsi supporter des températures allant jusqu’à -10°C.

Arrosage

Régulier, mais la bignone ne supporte pas l’eau stagnante. Elle tolère bien la sécheresse.

Taille

La bignone grandit d’environ 1 mètre par an. Il faut penser à la tailler au printemps pour pas que le bas ne se dégarnisse.

Quelques prédateurs

L’oïdium pourra être éliminé de façon naturelle, en diluant 1 volume de lait écrémé dans 9 volumes d’eau.

L’oïdium et l’araignée rouge pourront être neutralisés grâce à la fleur de soufre (voir notre article sur la fleur de soufre) de façon naturelle et acceptée dans l’agriculture biologique.

 

Astuces

  • Pour couvrir une surface, il faut espacer les plants de bignones de 3 à 4 mètres.
  • L’oïdium pourra être éliminé de façon naturelle, en diluant 1 volume de lait écrémé dans 9 volumes d’eau.
  • Il sera pertinent  de pailler les pieds de bignone : cela gardera l’humidité en été et protégera du gel en hiver.

 

Source : http://horticulteurs.net/fleurs/grimpante/la-plantation-de-bignones.xhtml

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



adn.okoop.fr