Dans les 13 desserts de Noël : la pâte de coings.

Parmi les 13 desserts qui ornent les tables de Noël provençales traditionnelles, se trouve la pâte de coings.

Voilà comment la préparer, afin de se régaler.

Les ingrédients & ustensiles :

  • des coings,
  • du sucre cristallisé,
  • une grande marmite
  • éventuellement  une bassine à confiture.
  • éventuellement 1 gousse de vanille

Les étapes de la recette :

  1. Frottez la peau des coings afin d’en enlever le duvet puis lavez-les
  2. Coupez les coings en morceaux en enlevant la partie dure centrale, mais en conservant la peau
  3. Les pépins peuvent être mis dans une mousseline, ou une boule à thé et plongés dans la marmite : ils seront plus facile à retirer après.
  4. Mettez vos morceaux de coings dans une grande marmite et recouvrez-les d’eau (et la gousse de vanille, si vous le souhaitez)
  5. Faites chauffer jusqu’à ébullition
  6. Maintenir à ébullition environ 1/2 heurs, jusqu’à ce que le couteau pénètre sans problème dans les morceaux attendris, (le temps variera avec la taille des morceaux de coings)
  7. Égouttez les morceaux de coins
  8. Passez-les au moulin à légumes : les pépins devraient y rester coincés.
  9. Dans la bassine à confiture ou une marmite à bord haut, mélangez la préparation moulinée avec le même poids en sucre cristallisé.
  10. Faites cuire environ une heure, en remuant régulièrement pour que la pâte n’accroche pas. La pâte de coings va prendre sa couleur ambrée caractéristique et se détacher des parois de la marmite : à ce moment, elle est suffisamment cuite.
  11. Étalez la pâte dans une plaque de four, par exemple, sur une épaisseur d’environ 2-3 cm et lissez le dessus.
  12. Dès que la pâte de coings est froide, elle durcit. A ce moment, recouvrez-la d’un linge et laissez poser au moins une journée. Il est possible de retourner la pâte afin de faciliter et Découpez la pâte avec un couteau pointu, typiquement en forme de losange et disposez là dans une boîte en intercalant un linge ou du papier sulfurisé entre les couches .
  13. Il est possible de rouler les morceaux ainsi découpés dans du sucre cristallisé.
  14. Dégustez !
NB : la pâte de coings bien séchée pourra se conserver plusieurs mois, d’où la possibilité de la faire à l’automne, lorsque les fruits sont murs, et de la déguster (entre autre) à Noël.
Crédits photos :

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



adn.okoop.fr