Dans nos cosmétiques : le sodium palmate

Le Sodium palmate entre dans la composition de nombreux savons.

Il est une alternative végétale au sodium tallowate.

 

L’appellation

Le sodium palmate est la INCI  de  l’huile de palme saponifiée (savon d’huile de palme).

 

L’origine – La chimie

Le sodium palmate (ou l’huile de palme) est issu de la pulpe du palmier.

D’origine végétale, l’huile de palme peut être exploitée d’une manière irresponsable ce qui entraîne des monstruosités écologiques et humaines (voir notre article : huile de palme : danger pour notre planète et notre santé)

Il faudra donc favoriser les cosmétiques utilisant de l’huile de palme issue du commerce équitable ou une autre huile végétale.

 

L’utilisation

L’huile de palme est un agent, généralement peu coûteux, qui remplace d’autres agents gras, comme l’huile d’olive, tant dans l’industrie de la beauté et de l’hygiène que dans l’industrie agroalimentaire.

 

Dans les cosmétiques

Le sodium palmate est utilisé comme agent émulsifiant, tensioactif  (pour une répartition uniforme du produit lors de son utilisation)  et comme agent nettoyant.

On trouve le sodium palmate essentiellement dans les savons. Le savon de Marseille peut légitimement en contenir (voir notre article : reconnaître le vrai savon de Marseille)

Dans l’alimentation

L’huile de palme remplace l’huile d’olive ou d’autres agents gras.

Cependant, vu les problèmes induits par la consommation d’huile de palme sur la santé (principalement au niveau cardio-vasculaire) et sur l’écologie et développés dans les médias, les producteurs limitent, et le font savoir, l’utilisation alimentaire d’huile de palme.

 

L’huile de palme est donc un agent végétal qui peut être intéressant à être utilisé dans les cosmétiques, mais avec vigilance quant à son origine.

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



2 commentaires par le site

  1. NOMI 6 mai 2014
    • Guillaume 6 mai 2014