La cure de raisin : mode d’emploi

Septembre est le mois des vendanges et de la rentrée.

Il annonce la fin des vacances et l’arrivée de l’automne : la durée des jours a significativement réduit et les températures baissent progressivement.

C’est donc une période de transition. Pour notre corps aussi. Il peut donc être judicieux de le nettoyer et de faire le plein pour affronter l’hiver.

Pour cela, la cure de raisin (ou cure uvale) peut être tout à fait indiquée. Elle est pratiquée depuis l’Antiquité.

 

Le principe de la cure de raisin

Le principe de la cure est de ne manger que du raisin.

Attention, cela ne doit pas se faire à l’improviste . Demandez à votre médecin si votre état de santé le permet et, si vous souhaitez faire une cure longue (3 semaines), il est conseillé de se faire suivre par un spécialiste (naturopathe).

Cette cure est contre-indiquée chez les personnes souffrant de diabète traité par insuline et lors de la grossesse.

La cure uvale est déconseillée en cas d’allaitement maternel, de peur que les toxines éliminées passent dans le lait.

 

L’intérêt de la cure de raisin

L’intérêt sur la « tuyauterie »

En éliminant les autres aliments et en ne mangeant que du raisin, votre tube digestif va se nettoyer de tous les éléments qui recouvrent sa paroi et qui limitent l’absorption des vitamines, oligo-élements, minéraux …dans la circulation sanguine. Les fibres, pépins et éléments du raisin vont faire un « gommage » intérieur de vos intestins.

La cure de raisin permet aussi de nettoyer  les autres organes qui servent à l’élimination habituellement et qui, à force, peuvent être saturés : peau, foie et reins.

 

L’intérêt nutritionnel

Au fur et à mesure de l’avancée de la cure, votre corps va réussir à absorber de plus en plus de composants du raisin : vous en bénéficierez donc totalement.

Le raisin contient, entre autre :

  • eau,
  • minéraux et oligo-éléments : potassium, phosphore, calcium, magnésium, fer, cuivre, zinc,
  • vitamines C, K, B, B2, B3, B5, B6, B9, B12, E, PP,
  • bio flavonoïdes  (contenus aussi dans les pépins et la peau)  dont les tanins (surtout dans le raisin bio)
Le raisin contient peu de graisses saturées et peu de cholestérol. Il a une action anti-oxydante, une action sur le « mauvais » cholestérol et grâce à ces actions et à d’autres, le raisin joue un rôle dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. 
Le raisin contient environ 750 à 900 kcal pour 1 kg. Ainsi, avec environ 2 kilos – 2.5 kilos, vous comblez vos besoins énergétiques; ce qui permet de continuer son travail, voire des activités annexes sans malaise (il ne faudra quand même pas courir un marathon ! ).
Avec tous ces éléments, le cure de raisin ne risque pas d’induire une anémie, ni une augmentation du taux sanguin de cholestérol et encore moins une prise de poids : il engendrera même peut-être tout l’inverse !
cure de raisin

Les éléments de la cure de raisin

La préparation

Une cure ne s’improvise pas du jour au lendemain.

Dans les jours précédents le début de la cure à proprement parler, il faudra modifier progressivement votre alimentation. Pendant quelques jours, il faudra supprimer les protéines animales puis les protéines végétales la veille du début de la cure mais aussi, la café, le thé, l’alcool…

Le déroulement de la cure

Quel raisin choisir ?

Durant la cure, vous ne mangerez que du raisin, de préférence bio, de la ou des variétés que vous souhaitez,  de 1 à 3 kg par jour (selon si vous souhaitez perdre du poids ou vous nettoyez en profondeur). Varier les raisins, c’est varier les éléments qu’ils peuvent vous apportez.

C’est le raisin chasselas qui est le plus équilibré.

Si vous avez les intestins fragiles, sachez que le raisin noir peut être irritant.

Le raisin blanc a un goût plus sucré, mais contient moins de vitamines.

Votre corps étant de plus en plus réceptif à ce que vous mangez au fur et à mesure qu’il se nettoie, il absorbera aussi mieux ce qui n’est pas bon. Ainsi, il faudra privilégier le raisin issu d’agriculture biologique et locale. En effet, les raisins sont souvent traités et porteurs de pesticides. 

La cure de raisin se fait donc à la période où le raisin est cueilli: environ de fin août à octobre. La peau et les pépins de raisin seront partiellement mâchés puis avalés sauf en cas d’irritation ou de constipation au bout quelques jours de cure.

Peut-on manger ou boire autre chose ?

Il ne faut manger que du raisin frais : c’est une monodiète.

Pour les boissons, il faudra boire de l’eau ou des tisanes (sans sucre) voir du jus de raisin sans sucre ajouté.

Combien de temps dure la cure ?

La durée de la cure varie avec votre envie, votre besoin, votre  résistance et en fonction de votre objectif.

Elle pourra durée de  7 (courte) à 21 jours (longue) environ.

Généralement, le deuxième jour sera le plus difficile. Puis, votre corps aura trouvé ses repères et prendra son rythme de croisière.

Comment manger le raisin ?

Vous mangerez le raisin mûr, en petite quantité, fractionnée, et régulièrement tout au long de la journée en fonction de vos envies.

Pensez à le rincer à l’eau claire avant de le manger afin d’éliminer la poussière et de possibles souillures de pesticides.

 

Les soins annexes

Il est conseillé de faire un lavement intestinal ou une purge le premier jour de la cure.

Ce lavement peut se faire avec 15 g de sel de nigari (naturel, en magasin diététique) que vous diluerez selon votre goût (attention, c’est très fort) et que vous boirez tout au long de la journée. Cela pourra engendrer des selles liquides. Vous pourrez aussi trouver des préparations vendues pour ce but en magasins ou e-boutiques bio.

Certains conseillent également de faire un lavement rectal tous les jours, d’autres insistent sur le deuxième jour.

Si ces approches ne vous tentent pas, cela ne doit pas vous empêcher de faire la cure de raisin.

 

Et après ?

Pendant un certain temps, votre corps n’a mangé et digéré que du raisin. La réalimentation classique doit être progressive, d’autant plus que la cure a été longue (il faut compter environ 3 jours pour une cure d’une semaine et 10 jours pour une cure de 3 semaines). Un retour brutal à la l’alimentation habituelle pourrait être digestivement (physiquement et moralement) douloureuse.

Dans un premier temps, vous pourrez ré-introduire tous les fruits et légumes frais, puis cuits.

Ensuite, ce sera le tour des céréales, et enfin des protéines végétales et/ou animales.

Cette cure pourra aussi avoir eu pour effet de limiter la quantité de nourriture tolérée par votre estomac et vous donner envie de suivre une alimentation plus saine pour se sentir mieux.

 

raisin noir

Les effets de la cure

Les effets généraux

La cure de raisin a pour but de détoxifier, drainer, équilibrer votre organisme en le nettoyant de l’intérieur.

Vous vous rechargez également en éléments richement présents dans le raisin et qui peuvent guérir certaines carences.

De plus, la cure uvale va stimuler votre immunité pour une meilleure défense contre les agressions extérieures.

Bien sur, même si cela ne doit pas être le but précis de la cure, il y aura une perte de poids, liée à la durée de la cure.

Ne vous étonnez pas de reprendre du poids après, ne serait-ce que parce que vos intestins vont à nouveau cumuler les éléments.

Les effets de la cure de raisin seront : plein de forme, bon sommeil, fin des maux de tête, transit amélioré…

Pendant la cure

Comme souvent lors de cure, jeune, ou traitement de médecine non conventionnelle, il est possible que l’expression du nettoyage ou de la guérison soit assez aigüe sur le moment : boutons blancs, maux de tête (fréquents lors de la cure de raisin), vieilles douleurs resurgissant, nausées,  frilosité, fatigue, constipation … sont des signes de l’efficacité et du bien-fondé de la cure que vous êtes en train de faire.

Ces désagréments passagers seront d’autant plus gênants que votre corps sera « intoxiqué ».

Mais attention, si cela persiste, n’hésitez pas à consulter.

 

Avez-vous déjà fait une cure de raisin? Êtes-vous tentés ?

 

Sources :

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



adn.okoop.fr

2 commentaires par le site

  1. gosselin christine 2 septembre 2013
  2. Sophie 22 novembre 2013