Usage interne et externe de l’argile

L’argile est une roche, provenant de la décomposition d’espèces minérales: silice, aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse, de la chaux.

Elle présente de nombreuses propriétés : adoucissante, cicatrisante, calmante, purifiante, décongestionnante, apaisante.

 

Précautions à prendre :

La pâte sera mélangée ou étalée avec les instruments en bois.

On préfèrera réaliser la pâte dans un contenant en verre ou en grès.

Le métal et le plastique sont à proscrire dans la préparation de l’argile.

 

Usage interne :

L’usage interne devrait  être pratiqué sous supervision d’un praticien de santé qualifié dans ce genre de traitements : il y a certaines contre-indications et certaines précautions à suivre pour cette utilisation.

Cependant, il y a un moyen d’utiliser l’argile sous forme interne, de façon sécuritaire, c’est de préparer une  » eau d’argile « . Cette eau se prépare en faisant macérer une nuit, ½ à 1 c. à thé d’argile, dans un grand verre d’eau (250cl). Le matin, à jeun, boire l’eau, sans mélanger, en prenant soin de ne pas consommer l’argile déposée au fond du verre.

Cette eau d’argile va pomper les toxines et favoriser le « nettoyage » des intestins en enlevant les déchets déposés sur les parois : les déchets ainsi libérés et entrainés dans les intestins peuvent engendrer une constipation passagère en formant un « bouchon » : cela devrait d’arranger par une augmentation de la quantité d’eau bue et par l’abstention de la consommation d’huile végétale et de paraffine.

 

Utilisations:

  • Colites,
  • Douleurs d’estomac,
  • Diarrhées
  • Angines : gargarismes d’eau d’argile salée

 

Attention : ne pas consommer d’argile ou d’eau d’argile lors d’un traitement médicamenteux (pilules, ou autres traitements) : ces derniers risqueraient de voir leurs effets diminués ou supprimés.

De même, l’utilisation d’argile ne se fera pas sans avis d’expert chez les personnes porteuses d’une maladie digestive, d’une maladie chronique, en particulier l’hypertension artérielle, de constipation, d’occlusion, hernie …

Contre-indication absolue aux femmes enceintes et enfant de moins de 36 mois.

large-buynow

Usage externe par cataplasme ou enveloppement :

L’argile a la réputation de savoir choisir sa cible et de ne s’attaquer qu’aux microbes, infections…en laissant les parties saines et micro-organismes utiles intacts.

Il faut recouvrir  l’argile (poudre ou morceau) avec de l’eau minérale; laisser l’argile pomper l’eau, et placer l’ensemble au soleil pendant au moins une heure.

Quelques gouttes d’huiles végétales pourront être ajoutées afin de contrecarrer l’effet asséchant des cataplasmes prolongés.

Le cataplasme aura une épaisseur de un à deux centimètres. Il doit avoir une taille suffisante pour couvrir la zone corporelle à traiter.

L’utilisation sur les muqueuses ou sur des zones à forte pilosité  pourra nécessiter une protection,  par exemple, par une compresse ou un tissu de coton blanc.

Les cataplasmes seront changés en moyenne toutes les deux heures.

Utilisations :

  • Abcès
  • Panaris
  • Cicatrisation de brûlure (argile verte) : pour une cicatrisation maximale, les cataplasmes devront être changés  au moins toutes les deux heures (ou avant si l’argile sèche trop vite) et se succéder jusqu’à la cicatrisation, pendant plusieurs jours
  • Cicatrisation de plaie (attention, après ablation des fils de suture sinon, l’argile risque de les « dissoudre ») : périnée …
  • Déficience d’un organe
  • Dentifrice (ne pas utiliser pur)
  • Fièvre (cataplasme froid sur le bas ventre)
  • Foulure ou entorse : appliquer des cataplasmes d’argile verte
  • Infection ou ulcération
  • Kyste interne
  • Œdèmes Pique d’insectes : pour « pomper » le venin.
  • Pansement gastro-intestinal (sous réserve de l’absence de traitement médicamenteux) : utiliser l’argile blanche (kaolin) pour son action anti-inflammatoire, anti-bactérienne,
  • Pour limiter le risque de bleus ou « hématomes » : préférer l’argile blanche (kaolin)
  • Pour « pomper » le venin d’une piqure d’insectes ou de moustiques, limier les démangeaisons et favoriser la cicatrisation.

Il faut rappeler cependant que ces aides ne doivent pas remplacer une consultation voir un traitement médical.

 

En usage externe :

(plus facile à saupoudrer placée dans une salière) : argile blanche

  • Pour remplacer le talc : soins des fesses de bébé, épilation
  • Désodorisant : placard, réfrigérateur

 

Attention :

Ne pas appliquer d’argile sur un plombage dentaire : ce dernier risquerai de « sauter ».

Ne jamais réutiliser un cataplasme d’argile. Le jeter après utilisation. Par contre la pâte d’argile non utilisée, peut-être gardée et réutilisée. Si elle a séchée, il suffit de rajouter de l’eau.

Éviter de laisser trop d’argile aller dans vos canalisations : ses propriétés grasses et imperméables en font un bouchon malheureusement très efficace !

large-buynow

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



adn.okoop.fr

2 commentaires par le site

  1. dubos mj 7 avril 2011
    • alexandra 7 avril 2011