Les 7 règles d’or pour faciliter le sommeil de bébé

sommeil de bébé: la chambre

Les bébés, comme les adultes, ont une qualité de sommeil qui varie en fonction de conditions externes, environnementales et internes.

Pour que les bébés passent de bonnes nuits, il y a des règles à respecter. Ainsi, le sommeil de bébé sera amélioré. Il ne dormira pas forcément plus mais surtout, mieux!

Chaque enfant est différent. Je n’ai pas la prétention de régler tous les problème d’endormissement et de sommeil. Mais parfois, la fatigue aidant, on ne voit plus l’essentiel et le détail qui pourrait faire que notre enfant dorme mieux. En tant que maman, j’ai connu cette situation plus d’une fois et j’ai eu recours, moi aussi, à ce petit récapitulatif, sorte de check liste pour repartir sur de bonnes bases.

Bien sûr, je ne parle pas ici des pathologies qui peuvent empêcher un enfant de dormir correctement (reflux, coliques…) mais simplement du quotidien d’une famille avec un enfant en bas âge.

Une ambiance calme et détendue

Il ne s’agit pas d’arrêter de vivre, de couper le téléphone et mettre la maison dans une bulle de silence.

Par contre, il faut que la famille soit détendue si vous voulez que bébé le soit aussi. Contrairement à ce que certains pensent, les enfants ressentent les émotions dès leur naissance! Ils sont de vrais éponges et absorbent les angoisses des êtres qui leur sont chers.

C’est vrai, cela est parfois difficile car le mauvais sommeil de bébé entraine un mauvais sommeil parental! Mais on n’arrive à rien si on reste dans cette énergie négative. Il faut réussir à se détendre si on veut que l’enfant en fasse autant.

Le rituel pour favoriser le sommeil de bébé

sommeil de bébé : massageIl permet d’aider l’enfant à se détendre et d’entrer dans la nuit en douceur.

Le rituel peut être un massage, par exemple. Vous pouvez choisir une huile végétale, utiliser du liniment, ou masser par dessus les vêtements. ( voir notre article : Quelle huile pour masser bébé naturellement?)
Pour cela, vous devez toujours demander l’accord de votre bébé. Le massage de bébé se fait en prenant le temps, avec un masseur détendu!
Vous pourrez, en même temps, mettre une petite musique ou chanter des chants calmes pour apaiser votre bébé.

Le bain peut aussi être un rituel qui facilite l’endormissement de l’enfant.

La température

La température idéale d’une chambre d’enfant se situe entre 18 et 20°C.

Cela dit, c’est parfois difficile à obtenir, surtout en été.

Pensez donc à adapter la tenue de votre enfant en fonction de la température et de son évolution dans la nuit. Ne lui mettez pas forcément un pyjama si il fait déjà trop chaud, un body suffira très bien; voire même, vous pourrez lui laisser passer la nuit en couche.

La luminosité

Si vous devez changer la couche de votre enfant durant la nuit, n’allumez pas toutes les lumières. Trouvez de quoi faire une lumière tamisée afin qu’il ne se réveille pas complètement.

Lorsqu’il fait la sieste, ne fermez pas complètement les volets, laissez toujours un filet de lumière afin qu’il réalise qu’il fait encore jour. Cela l’aidera à prendre le rythme jour/nuit qui est une nouveauté pour lui!

Le coin sommeil

Un bébé a besoin de repères. Le lit doit rester le lieu adapté pour dormir, pas pour jouer.

Dans l’idéal, il faudrait une pièce pour dormir, une pour manger et une pour jouer. Cela n’est pas toujours réalisable. Par contre, on peut aménager un coin de la chambre pour le jeu et un autre pour la nuit.

Ainsi, l’enfant se sentira apaisé et en sécurité dans son lit.

Les bases

Lorsque le sommeil de bébé est perturbé et qu’il pleure, surtout la nuit, on est parfois désarmés. Il peut être utile de reprendre les bases. Cela semble très bête comme conseil mais personnellement, j’ai parfois besoin de le suivre!

Si bébé pleure, on vérifie si il n’y a pas de danger (une jambe coincée entre les barreaux du lit, un bras replié sous le corps…), on touche l’enfant pour voir si il n’a pas trop chaud ou trop froid, on vérifie si la couche est propre, si il a faim ou non…

Un enfant peut pleurer pour pleins de raisons; mais celles-ci sont un bon tour d’horizon et souvent, les pleurs trouvent leur cause dans ces pistes.

L’ostéopathie

Pour les petits problèmes du quotidien (le sommeil de bébé en fait partie parfois), les séances d’ostéopathie peuvent se révéler d’un grand secours.

Par contre, il faut s’adresser à quelqu’un de confiance qui a un bon relationnel avec les enfants. Vous devez vous sentir détendus et votre enfant également lorsque vous allez à la séance, sinon, l’ostéopathe ne pourra rien faire d’efficace.

Attention, n’attendez pas de miracle, l’ostéopathie n’est pas de la magie mais cela peut parfois très bien marcher!

 

Voilà quelques pistes pour favoriser le sommeil de bébé. Toutefois, il ne faut pas oublier l’essentiel: observer et écouter votre enfant!
Vous verrez qu’il donne des signes de fatigue: il ronchonne, se frotte les yeux, bâille…; c’est à ce moment-là qu’il faut le coucher. Si il lutte et passe le cap, ça sera trop tard!
Si il est agité la nuit, la cause de son mal être se trouve peut être dans la journée qu’il a passé: beaucoup de stimulations (visites…), peurs, séparation, …

Le sommeil de bébé induit également la qualité de ses journées. Il est donc doublement important qu’il soit de bonne qualité!

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …