Persil

Description

Généralités

  • Nom latin : Petroselinum crispum
  • Nom français : persil
  • Origine : sud-est de l’Europe
  • Famille : ombellifère
  • Variétés : il existe une soixantaine d’espèces de persil différentes, dont certaines poussent à l’état sauvage.  Les deux plus courantes sont le persil plat, pour le goût  et le persil frisé, plutôt pour la décoration, le goût étant moins prononcé.

Aspect

Le persil peut faire de 20 à 30 cm de hauteur.

Son odeur est caractéristique.

Les feuilles et tiges sont vertes. 

Floraison

Les fleurs sont d’une couleur jaune verdâtre tirant sur le blanc.

Utilisation

Le persil peut être planté  en jardin, en pot ou en jardinière. La récolte se fait de mai à octobre. 

Le persil est une plante condimentaire et médicinale : elle est réputée pour couper la montée de lait lors de l’allaitement maternel. Il contient des bioflavonoïdes, de la vitamine A, C et K, ainsi que du fer.

 Environnement

Terre

Le persil aime le sol frais, meuble, profond et humifère (riche en humus).

Exposition

Idéalement, le persil sera planté en plein soleil ou mi-ombre.

Lieu de plantation

Le persil peut se planter près des tomates, oignons. Il faudra par contre le mettre loin des laitues.

Entretien

L’arrosage

L’arrosage du persil sera régulier, surtout en période chaude. Il faudra veiller à ce que l’eau ne stagne pas.

Reproduction et multiplication

Le persil se plante par  semis à la volée ou par semis volontaires à partir des graines fournies par un pied de persil, lors de sa deuxième année de plantation.

Les semis se font de mars à septembre, tous les 30 cm environ  (de préférence, en lune décroissante) . La levée des graines est assez longue puisqu’elle nécessite environ un mois.

 Quelques prédateurs

Les principaux ennemis sont  les limaces (voir notre article : comment se débrasser des limaces ?) et les escargots. (Comment éloigner les escargots ?)

Astuces 

  • Pour « attendrir » les graines de persil avant de les planter, vous pouvez les faire tremper dans l’eau,
  • Pour garder du persil tout l’hiver, il faut le semer de manière tardive (septembre) et le garder à l’abri du froid,
  • Lorsque le persil produit plus que votre consommation ne le nécessite, mettez vos feuilles de persil préalablement lavées dans un pot hermétique, recouvert d’huile d’olive : elles se conserveront ainsi tout l’hiver et assaisonneront délicieusement vos salades. Vous pourrez y rajouter également de l’ail. 
  • Il peut être également congelé.

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …