Faire mon potager sur mon balcon

Tout le monde n’a pas la chance ou l’envie d’avoir un jardin.

Une terrasse ou un balcon peut être un espace de verdure très agréable, permettant d’avoir un coin de sérénité à soi.

En plus d’un espace de verdure et d’oxygénation, cet espace sur l’extérieur peut être le lieu de cultures.

Pourquoi faire son potager sur le balcon ?

Il semble que l’idée principale soit… pour le plaisir.

A moins d’avoir une très grande terrasse, il semble peu probable de pouvoir « vivre » de ses cultures.

Cependant, avec un peu de réflexion, il est possible d’avoir des récoltes de certains fruits  ou légumes qui égailleront vos apéritifs ou repas.

Comment choisir ses plantes à cultiver ?

En fonction de l’espace :

Il va falloir d’abord définir l’espace que vous souhaitez utiliser pour vos cultures.

Souhaitez-vous avoir le sol dégagé ?

A ce moment, il faudra penser aux pots ou jardinières suspendus et ainsi envisager des plantes pas trop grandes (fraisiers) ou qui se développent plutôt en hauteur : pied de tomate, cornichons, piments boules de Turquie.

Vous voulez vivre dans une « forêt » ? A ce moment, il est possible d’envisager des pots plus ou moins grands: on pourra avoir un olivier, par exemple, ou un pied de vigne.

L’exposition de votre espace :

En fonction de l’exposition de votre balcon/terrasse, certaines plantes seront à éviter ou à favoriser.

Il faut penser aussi, qu’en cas d’exposition plein Sud, les plantes seront beaucoup exposées au soleil. Or, en pot ou en jardinière, la quantité de terre est limitée, donc l’eau s’évapore plus vite : les besoins en eau des plantes seront donc plus élevés.

La rentabilité  des plants :

Pour avoir du plaisir à déguster les produits de nos cultures, il faut pouvoir en manger plus d’une fois dans l’année.

 

Comment organiser les plantations ?

Comme dans l’organisation d’un potager « classique », des associations de plantes peuvent être bénéfiques pour le développement de chacun ou , à l’inverse, néfastes.

Voir nos astuces à ce sujet en fonction de vos choix de plantations : cliquez ici.

 

Comment choisir les contenants :

Les contenants achetés :

Leurs tailles devront être adaptés à votre espace de plantation et aux plantes choisies.

Des pots ou jardinières peuvent être suspendus ou posés au sol, selon leur taille.

Dans les choix que nous avons, se présentent les pots en argiles ou ceux en plastiques.

En plus du fait que ceux en plastique représentent des déchets et produits d’origine pétro-chimique, c’est un matériau qui ne permettra pas à la terre et aux racines  de respirer, contrairement à l’argile .

Les espaces créés « maison » :

Il est possible de faire soi-même une jardinière à même le sol.

Dans ce cas, il faudra prévoir :

  • un cadre qui limitera l’espace,
  • une isolation du sol et de ce cadre, afin qu’ils ne s’abîment pas dans le temps,
  • une évacuation de l’eau, pour ne pas que cette dernière stagne, et fasse pourrir la construction et les plantes.

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …