Qu’est-ce qui se cache derrière le label: vin biologique?

Depuis le 1er août 2012, le label vin bio existe au niveau européen!

Avant cette date, on pouvait lire la mention «  vin obtenu à partir de raisins issus de l’agriculture biologique » sur les étiquettes. Maintenant, suite au nouveau règlement du 8 février 2012, vous trouverez la mention « vin biologique ». Sur les étiquettes, les viticulteurs devront aussi inscrire le logo biologique de l’UE et le numéro de code de leur certificateur.

Vous trouverez du vin bio 2011 car le label agit de façon rétroactive si toutes les conditions du cahier des charges sont remplies. Sinon, le label s’appliquera dès les vendanges 2012.

Quelle est la différence ? Avant le 1er août 2012, seul le raisin utilisé était bio. Maintenant, c’est le processus de vinification qui est aussi apprécié.

 

Abaissement de la limite autorisée de sulfites

La quantité de SO2 (sulfites ou dioxyde de soufre) totale autorisée a diminuée.
La limite est passée à 100 mg/L pour les vins rouges, et 150 mg/L pour les vins blancs et rosés. A savoir, dans les vins bio, les États-Unis interdisent totalement l’utilisation de sulfites.

Ces sulfites, très controversés, servent à bloquer la prolifération des bactéries et éviter l’oxydation du vin. Pour en savoir plus sur leurs conséquences, lisez notre article: Les sulfites, kezako?

 

Certains additifs sont proscrits

Les tanins, albumine, préparations biologiques restent autorisés et doivent même être privilégiés

Les levures exogènes (non génétiquement modifiés) et les copeaux restent tolérés.

Les copeaux sont des morceaux de bois de chêne qui servent à améliorer le goût et la couleur du vin.

 

La vinification

Certaines techniques restent autorisées:

  • les traitements thermiques : mais la température ne doit pas excéder les 70°C
  • la centrifugation
  • la filtration: la taille des pores ne doit pas être inférieure à 0,2μm. La nature et le type de filtres ne sont pas réglementés.

Certaines techniques sont interdites:

  • la concentration partielle des vins à froid
  •  l’élimination de l’anhydride sulfureux par les procédés physiques
  •  la désalcoolisation partielle des vins
  •  l’électrodialyse pour la stabilisation tartrique
  •  le traitement aux résines échangeuses de cations

 Certaines techniques seront réévaluées d’ici le 1er août 2015:

  • traitement thermique
  • osmose inverse

Le label n’est pas un  gage de qualité gustative du vin; il existera toujours de bons vins bio et d’autres plus médiocres.

Les viticulteurs puristes du bio ne sont pas totalement satisfaits. Ils aimeraient notamment l’interdiction totale des sulfites.

En 2015, une amélioration de ce label est prévue. En effet, la réglementation n’est pas parfaite à cause de la difficulté qui existe d’harmoniser les pratiques au niveau européen. Le vin bio a déjà fait un grand pas en avant, espérons que le label évoluera dans ce sens.

Retrouvez plus d’informations en consultant le nouveau règlement de la commission européenne.

 

Crédit photo: Certains droits réservés par bgautrea

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …