Un peu de fraîcheur…

Avec l’arrivée du soleil d’été, tous les moyens sont bons pour protéger de la chaleur. Avec le lieu de travail, la maison et la voiture sont les endroits où on est le plus exposé à la chaleur. 

 

Un peu de fraîcheur à la maison

Un des réflexes, assez récent, est d’installer une climatisation, souvent sous forme d’installation réversible hiver/été – chaud/froid.

Bien que pratiques et confortables, ces appareils sont coûteux à l’installation et à l’utilisation.

De plus, ils sèchent l’air,  ce qui peut entraîner, souvent assez discrètement une déshydratation sans sensation de chaleur donc à laquelle on est moins vigilent. Cet assèchement de l’air n’est pas non plus excellent pour les voies respiratoires.

Attention, en cas d ‘entrées et sorties fréquentes du lieu d’habitation, si vous utilisez une climatisation, veillez à ce que l’écart de température ne soit pas trop imporant, ce qui risquerait de vous faire attraper froid.

Pour gagner plusieurs degrés dans votre maison avec différentes idées et différents budgets, lisez notre article : Rafraîchir sa maison naturellement : climatisation naturelle. 

Un peu de fraîcheur dans la voiture

Dans la voiture, comme pour la maison, le premire réflexe est d’allumer la climatisation. Mais cette dernière augmentation la consommation de carburant, ce n’est pas le geste le plus judicieux, ni pour votre porte-monnaie, ni pour votre santé .

 

Une voiture garée

La première chose à faire pour avoir une voiture fraîche, c’est de la protéger de la chaleur et tout particulièrement du soleil.

Pour cela, vous pouvez :

  1. la garer à l’ombre. Mais si votre voiture doit être stationner plusieurs heures durant la journée, il faudra réfléchir par rapport à la position du soleil. A vous de choisir judicieusement en fonction de la durée de stationnement, de l’heure où vous allez récupérer votre voiture et de son exposition aux heures les plus chaudes de la journée.
  2. protéger les vitres du soleil. Pour cela, il existe des protèges vitres qui coupent un peu les rayons du soleil. Mais l’idéal serait d’empêcher les rayons du soleil de cogner sur les vitres. Si vous l’osez, vous pouvez mettre des cartons à l’extérieur de vos vitres, et particulièrement sur les pare-brises. Attention cependant à des possibles prises au vent qui risqueraient d’abîmer les essuies-glaces.
Une fois rentrés dans la voiture, il faudra dans un premier temps bien l’aérer. En effet, les plastiques dégagent du benzène avec la chaleur et ouvrir les fenêtres permets d’en éliminer (voir notre article Cette voiture qui nous empoisonne)

Pour rafraîchir la voiture en roulant :

Créer des mouvements d’air

Pour cela, il est possible :

  • d’ouvrir les fenêtres de part et d’autres de la voiture
  • d’avoir un petit ventilateur

Des petits trucs

Pour rafraîchir ou moins réchauffer la voiture, vous pouvez :

  • autant que possible vous garez à l’ombre lorsque vous attendez à un feu rouge
  • si des jets d’eau (arrosage mal réglé) traverse la route et si vous n’avez pas peur de salir la l’extérieur de votre voiture, laissez la voiture se mouiller : l’eau fera baisser la température de la carrosserie.

La clim’

On ne peut pas le nier parfois,  il est difficile de faire baisser efficacement  la température de l’habitacle. L’utilisation de la climatisation peut être très appréciable.

Mais quelques précautions sont nécessaires :

  • il ne faut pas qu’il y est plus de 2°C de différence entre l’intérieur et l’extérieur sous peine d’attraper mal en rentrant ou en sortant.
  • ne pas diriger le souffle vers la gorge ou les yeux. Le diriger vers les pieds (ce qui peut stimuler la circulation sanguine) ou , au mieux, vers le haut, l’air froid ayant tendance à descendre.
  • faire réviser régulièrement son circuit de climatisation

 

 

 

Un peu de fraîcheur au travail

Il est difficile, pafois d’allier écologie, santé au travail. On a  pas toujours le choix de régler la clim, le chauffage, les volets en fonction des réglages initials, des collègues.

Il sera possible d’essayer l’allier les astuces mentionner précédemment :

  • fermer les volets des vitres exposées au soleil,
  • aérer aux heures fraîches,
  • s’hydrater

 

Quelques conseils santé

Pour avoir de la  fraîcheur, il est important de faire attention à son environnement, mais, en premier, à son corps.

Se  protéger du soleil

Sans développer, on citera : lunette de soleil, chapeau/casquette.

On évitera les expositions au soleil aux heures où le soleil est le plus haut dans le ciel.

Se rafraîchir

Il va falloir compenser les pertes hydriques dues essentiellement à la transpiration.

Pour cela, boire de l‘eau. Et, malgré les apparences les les premières impressions, ce n’est pas l’eau fraîche qui rafraîchit vraiment car votre corps est obligé après de consommer de l’énergie (et donc de produire de la chaleur) pour mener cette eau à sa température intérieure soit 37°C. D’ailleurs, dans le désert, ne boit-onpas du thé brûlant ?

Pour une sensation agréable, les brumisateurs (sans gaz propulseur de préférence) sont très appréciables.

 

Et vous, quels sont vos trucs pour supporter la chaleur ?

 

 

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …