Des jambes nettes au naturel

Les beaux jours sont là et les imperfections de nos jambes que nous cachions sous des collants et des pantalons risquent d’être bientôt révélées.

Pour éviter cela, nous allons revoir ensemble quelques astuces et recettes naturelles pour avoir de belles jambes.

 

Avant l’épilation ou le rasage

Cela semble évident, mais l’épilation et le rasage ont pour objectif de faire disparaître le maximum de poils pour des jambes nettes.

Pour que le maximum de poils soit donc touché, il faut qu’ils soient accessibles à la lame du rasoir, aux pinces de l’épilateur ou à la cire.

Pour cela, un gommage régulier entre les épilations/rasages, mais aussi juste avant, va permettre aux poils d’être le plus accessible possible, puisque nettoyés des peaux mortes.

En faisant des gommages réguliers, nous pouvons aussi limiter le risque ou le nombre de poils incarnés ou « poils sous peau ».

Pour faire des gommages naturellement, il est possible :

  • de faire son gommage pour le corps maison, par exemple à base de bicarbonate de soude qui a des vertus désinfectantes
  • de le faire avec un gant de sisal, éventuellement couplé à du savon noir

Attention, à cause de la fragilisation de la peau suite à une épilation, il est recommandé de ne pas faire de gommage dans les 7 jours suivants.

 

Le moment de l’épilation ou du rasage

Pour enlever le maximum de poils, il faut bien les voir :  pour cela la meilleure situation est à la lumière du jour, les jambes bien exposées au soleil.

 

Pour le rasage

Le choix du rasoir

Le rasage peut-être  le plus coûteux des moyens de combattre les poils, en argent et en déchets.

Pour limiter les déchets, il existe deux solutions :

  1. investir dans un rasoir électrique,
  2. utiliser un rasoir où seule la tête est jetable, ce qui évite d’avoir le manche en déchet supplémentaire.
Pour ce qui est du choix de la  tête, c’est à chacune de tester. Le nombre de lames sur chaque tête augmente avec le temps, mais est-ce vraiment plus efficace ? Est-ce suffisamment plus efficace pour payer plus cher ?

Le choix de la mousse à raser

La mousse à raser est nécessaire, en particulier pour limiter le risque de coupures.

Les mousses à raser vendues dans le commerces peuvent avoir des parfums et des compositions douteuses…

Alors, voilà quelques moyens de les remplacer :

  • utiliser une huile de douche qui , en plus de protéger le peau, l’hydratera.
  • Utiliser le savon d’Alep qui a des propriétés apaisante et purifiante : le faire mousser sur jambes humides avant de raser.

Pour l’épilation à l’épilateur électrique

Niveau écolo, cela semble pas mal car peu, voire pas de déchets, peu d’électricité.

Il faudra juste être vigilent, lors de l’achat, à sa consommation en électricité.

Pour le côté budget, il faudra essayer de s’en servir durant les heures creuses.

 

Pour l’épilation à la cire

Le plus écologique et le plus économique sera de faire soi-même sa cire à épiler (voir notre recette de cire orientale).

Il sera possible de réutiliser sa cire après l’avoir nettoyée des poils épilés. Pour cela, passer votre cire liquide à travers un vieux bas ou collant filé, qui retiendra les poils.

 

Après l’épilation ou le rasage

L’épilation et le rasage sont des gestes traumatiques pour la peau.

Pour apaiser la peau de vos jambes, suite à votre épilation/rasage, lavez-les à l’aide du savon d’Alep qui a des vertus apaisantes.

Puis, passez sur vos jambes légèrement humides de la pierre d’Alun. Désinfectante, cette dernière permet aussi d’arrêter les petits saignements dus aux coupures ou aux poils arrachés.

Et, comme nous l’avons déjà évoqué auparavant, faites des gommages réguliers, une semaine après l’épilation et jusqu’à la prochaine.

 

Pour compléter les soins pour un été tout en beauté, naturellement, vous pouvez consulter nos articles :

 

 

Crédit photo 
Certains droits réservés par Lauren Close

 

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …



2 commentaires par le site

  1. Faure 5 mai 2013
  2. Guillaume 6 mai 2013