Le quinoa: un super-aliment

Le quinoa est de plus en plus connu. Il est simple à cuisiner, agréable à manger et a de nombreuses qualités nutritionnelles. Cette graine sacrée des Incas est cultivée depuis des millénaires en Amérique du Sud.

Les graines de quinoa sont recouvertes de saponine. Il s’agit en fait d’une résine amère qui les protège des prédateurs (oiseaux…). La culture du quinoa ne nécessite donc pas de traitement chimique.

 

Les qualités nutritives du quinoa

On le considère souvent comme une céréale mais il n’en est rien. Il fait partie de la famille des betteraves et des épinards; c’est à dire les Chénopodiacées.

Il est considéré comme un super-aliment.

Le quinoa est composé à 70% de glucides, 15% de protéines des lipides, des fibres et des minéraux (manganèse, fer, cuivre…).

Il a deux points forts : il contient des acides aminés essentiels (AAE) et ne contient pas de gluten.

De par sa richesse en acides aminés essentiels, il est un excellent complément aux légumineuses.

La valeur nutritionnelle du quinoa est de 300 Kcal pour 100g de quinoa.

Pour préserver toutes ses qualités nutritives, conservez le quinoa dans des bocaux de verre à l’abri de la lumière.

La valeur nutritionnelle du quinoa est si importante que les Nations Unies ont décrétées que 2013 serait l’Année mondiale du quinoa!

La culture du quinoa

Les premiers pays producteurs de quinoa sont le Pérou et la Bolivie. Sa culture occuperait 70 000 hectares pour 44 000 tonnes produites.

Un de ses avantages est que le quinoa pousse très bien dans les zones arides à 4 000m d’altitude. Ce n’est pas le cas de la plupart des cultures.

La culture de cette graine pose parfois problème dans ces pays. En effet, la demande grandissante et les prix de vente élevés poussent les paysans locaux à étendre leurs zones de culture. La place laissée aux autres cultures ainsi qu’aux élevages est donc diminuée progressivement. Cela crée des conflits et facilite l’arrivée des ravageurs.

Le soucis vient du fait que le développement de la culture de quinoa n’est pas régulé et que les zones de monoculture de quinoa sont de plus en plus étendues.

Des agriculteurs français du Val de Loire ont parié sur le quinoa pour lequel ils ont démarré les cultures.

 

Les différentes formes de quinoa

Dans les magasins bio, voire, en grande surface, vous trouverez le quinoa sous différentes formes toutes intéressantes.

  • Les graines de quinoa: qu’elles soient blondes, rouges, sauvages
  • Flocons
  • Farine de quinoa : elle permet de faire épaissir le sauces; pour faire de la pâtisserie, elle devra être coupée (environ à 20%) avec de la farine d’amandes, de riz…
  • Lait
  • Crème
  • Flakes

Le quinoa est aussi bon dans des recettes sucrées que salées.

 

Cuisson des graines de quinoa

Lorsque vous faites des graines de quinoa, il faut compter environ 80g par personne.

Commencez par rincer votre quinoa à l’eau froide pour retirer la saponine qui l’entoure. En effet, celle-ci lui confère un goût amère qu’il convient de réduire. Égouttez-le grâce à une passoire (fine).

Mettez-le dans une casserole et recouvrez de 1,5 à 2 fois son volume en eau. Faites chauffer jusqu’à obtenir l’ébullition puis baissez le feu et faites cuire à feu moyen pendant 10 minutes. Couvrez et laissez le quinoa absorber l’eau durant 5 autres minutes. Le quinoa absorbe toute l’eau de cuisson. Si vous le préférez al dente, mettez plutôt moins d’eau et si vous le préférez bien cuit, mettez plus d’eau.

 

Retrouvez nos recettes à base de quinoa:

 

source: www.lemonde.fr

crédit photo: Certains droits réservés par nerissa’s ring

 

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …