Donner une deuxième vie aux objets : ludique, économique et écologique!

P1130051

Dans tous les domaines de la vie, on nous incite à changer, acheter plus récent, plus performant, à jeter ce qui est un peu abimé…

Nos dépenses en biens de consommation augmentent en flèche, ainsi que les déchets (pas toujours recyclables) dans nos poubelles et les déchetteries.

Rien donc de positif pour notre porte monnaie ni pour notre planète .

Voici donc quelques pistes pour optimiser nos biens et leur gestion.

Il faut laisser libre cours à votre imagination pour en trouver d’autres et trouver LA solution adaptée à vos besoins et désirs.

Être sûr de la pertinence de son achat :

Les pubs, les « offres exceptionnelles » et les nouvelles technologies nous donnent envie d’acheter…ce que l’on a déjà. Un écran de télévision  plus grand, plus plat … Mais notre TV actuelle marche encore très bien …

Est-ce donc judicieux pour un confort tout relatif, de le changer maintenant, plutôt que d’attendre, peut-être plusieurs années, qu’il ne marche plus?

Et le budget est-il prévu pour cet achat ?

Des solutions de réutilisation :

Pour des raisons de place, de besoin, d’optimisation … il est parfois indispensable de changer un appareil qui marche ou d’en changer un qui ne marche pas.

Voilà quelques propositions  à envisager :

Le don :

On peut donner à des associations (Emmaüs) , à des personnes qui n’ont pas les moyens d’acheter ce que vous changez, sur des sites Internet comme :

www.recupe.net, http://donnons.org

Les produits sont ainsi utilisés jusqu’à ce qu’ils ne fonctionnent plus, ou qu’ils soient utilisés, usés ….

Pour les jouets, au moment de Noël, les « fontaines aux jouets » sont le moyens de faire plaisir à des enfants qui n’auraient pas de jouets autrement.

Le prêt :

Les enfants grandissent : le grand ne se sert plus de ses jouets et idem pour la copine qui, en plus, n’a pas ce qu’il faut pour son petit  : voilà de quoi faire tourner les objets, jouets, vêtements pour que tous en profitent.

Pour des enfants du même âge, faire des « roulements » leur permettra de découvrir de nouveaux jouets qu’on vous aura prêté et de redécouvrir leur jouets quand on vous les aura rendus.

Et cela est valable dans toutes les catégories : pourquoi ne pas prêterla tondeuse au voisin qui, en échange, me laissera utiliser sa tronçonneuse ?

Le troc :

Entre amis,  par Internet : http://www.gchangetout.com/

On fait gagnant-gagnant puisqu’on se débarrasse de ce dont on ne veut plus ou ce dont on n’ a plus besoin et en échange on a quelque chose qu’on voudrait s’acheter .

Ce n’est peut-être pas envisageable pour tous les objets, bien que … mais pourquoi pas ??

La revente :

Dans les vides greniers, les vides poussettes, sur Internet  (www.videpoussettevirtuel.com, le bon coin, ebay …), les marchés, les brochantes et les magasins spécialisés (troc de l’île)… Les livres déjà lus, DVD déjà vus … peuvent être revendus pour quelques sous  qui vous permettront de trouver ce dont vous avez besoin ou envie dans ces mêmes endroits.

La réparation :

Réparer, repeindre … les émissions de TV, de radio, Internet … ne parlent que de çà.

Alors pourquoi pas vous ? Des sites vous guident dans les réparationsv(www.commentreparer.com).  Et quelle fierté d’avoir un objet tellement personnel dans la maison.

Certains magasins vous proposent de récupérer vos objets, même cassés, et de les réparer pour les revendre, parfois dans le cadre de réinsertion

 

Le recyclage utilisable :

Différente de la proposition précédente, dans ce cas, il s’agit  d’utiliser l’objet dont on veut se débarrasser pour faire complètement autre chose.

Par exemple  :

  • je recycle mon ancienne table à langer (avec roulettes) en desserte pour terrasse.
  • j’utilise le hublot de mon lave-linge comme saladier
  • j’utilise une vieille chemise ou chemisier comme tablier de peinture pour les enfants,
  • à l’aide de vieilles chaussettes ou collants, je fais des protèges manches ou protèges genoux pour mon enfant en bas-âge,

Il est possible aussi de repeindre, customiser, teindre, que ce soit un vêtement, un meuble, une babiole…

 

Le recyclage de déchets :

Quand on a vraiment plus d’autres possibilités, le recyclage reste la dernière issue possible.

Alors qu’on parle de la fin de vie d’un objet, il sera intéressant, dès l’achat, de se renseigner si cela est possible et de choisir entre deux produits, celui qui aura le moins d’impact environnemental lors de l’étape de recyclage ultime.

On orientera, en fonction des objets :

  • à la déchetterie,
  • au compost (municipal ou particulier)
  • dans les bacs de recyclage

Partagez vos idées de recyclage originales avec nous … on en a tous besoin.

Vous avez aimé ? Partagez cet article :

Téléchargez 3 fiches pratiques en cadeau !

fiches entretien ecologique


Donnez votre avis !

Commentaires via Facebook

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*