La slow cosmétique, vous connaissez?

C’est une manière d’envisager l’utilisation de la cosmétique de manière écolo et logique (écologique, quoi !)

Julien Kaibeck a écrit un livre Adoptez la slow cosmétique aux éditions LeLuc. Il est le précurseur. Il est le premier à avoir mis ce nom sur un concept simple mais auquel on ne pense pas toujours.

Vous pouvez vous y mettre facilement, osez le changement!

 

Les principes

La slow cosmétique se base sur des principes vrais de l’écologie, respectant l’Homme et la nature mais aussi notre portefeuille :

  • utilisation de produits naturels et sûrs : pas de dérivés pétrochimiques ni phtalates ou parabens dont on ne connait pas les effets,
  • utilisation uniquement de produits nécessaires à la peau et non de produits dont le besoin a  été créé par les publicitaires,
  • l’optimisation de produit naturel, d’emballage minimal et recyclables,
  • la (re-) découverte des parfums authentiques et des vertus des éléments de la Nature.

 

Le choix des cosmétiques

La slow cosmétique consiste à bien choisir ses cosmétiques et à n’utiliser que l’essentiel.

La marque slow cosmétique

Sous cette marque, Julien Kaibeck commercialise un livre avec des recettes de produits cosmétiques épurés.

Vous trouverez des recettes qui vous permettront d’utiliser des soins efficaces et sans agents dangereux pour l’Homme ou l’environnement. Lisez les compositions, vous serez surpris.

 

Les cosmétiques du commerce

Si vous jugez cela trop extrême , au moins, essayez de faire attention dans les choix des cosmétiques achetés dans le commerce, il est essentiel de lire la composition des produits.

En effet,  certains cosmétiques du commerce annoncent des cosmétiques « naturel » , « bio », « verts »  alors qu’ils n’en contiennent qu’un faible pourcentage. : c’est le greenwashing.

La lecture de la composition INCI est la plus fiable. Pour cela, notre série d’articles sur les cosmétiques vous aidera à savoir quels sont les ingrédients à éviter.

Les labels peuvent aussi vous orienter (voir notre article sur les labels bio).

 

L’alternative

Dans l’esprit slow cosmétique, il est possible de faire des cosmétiques soi-même :

ou d’utiliser des produits bruts :

Rien que dans cette petite liste, vous avez quasiment l’ensemble des soins indispensables pour votre corps.

 

Ainsi, la slow cosmétique peut vous faire économiser beaucoup d’argent, soit en achetant de réels produits naturels , soit en faisant une partie (ou tous) de vos cosmétiques vous-mêmes, ou en utilisant uniquement les principes actifs des cosmétiques (huiles, bicarbonate de soude…) mais en tout cas, en réduisant la quantité de produits (et de déchets, et de composants, et de pollution… ) et en augmentant la qualité des soins que vous apporterez à votre corps.

Pour revenir à la base des soins et à nos réels besoins : la taille de votre vanity va bien diminuer grâce à la slow cosmétique.

 

 

Sources :
slow-cosmetique.org
lessentieldejulien

Téléchargez les fiches pratiques de l’entretien écologique !

fiches entretien ecologique

Vous aimerez aussi …